l'info en continu

Mgr N’shole sur son élévation : « Par ce geste le pape a voulu reconnaître le travail de la CENCO dont je ne suis que le porte-parole »

- Publicité-

Après son élévation au rang de « Chapelain de sa sainteté », le désormais monseigneur Donatien N’shole a exprimé sa gratitude vis-à-vis des évêques de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) pour lui avoir porté un bon témoignage afin que le Saint Père ait un regard favorable sur sa personne.

Très modeste dans sa réaction, Donatien N’shole estime que par ce geste, le p6ape François a voulu rendre hommage au travail abattu par les évêques catholiques, réunis au sein de la CENCO.

- Publicité-

« Je me dis moi je ne suis que porte-parole de la conférence épiscopale nationale du Congo, Je ne fais rien de moi-même. Je ne dis rien de moi-même. Je comprends par ce geste le pape a voulu reconnaître le travail de la CENCO dont je ne suis que le porte-parole » a déclaré Mgr Donatien N’shole.

A lui de renchérir que « c’est d’abord le mérite de notre conférence épiscopale nationale du Congo et je suis reconnaissant à l’endroit des évêques , particulièrement le président de la Cenco, Mgr Marcel Utembi qui doivent avoir aussi un témoignage en ma modeste personne pour que le pape ait un regard sur moi ».

Conscient de ses nouvelles responsabilités, le nouveau prélat personnel du Pape a sollicité le soutien des fidèles et l’accompagnement des évêques et tous ses collaborateurs afin de réaliser pleinement ses nouvelles tâches.

« Pour moi c’est un appel à une plus grande responsabilité, une responsabilité morale. Le titre de monseigneur dans notre église est engageant. Dans ce contexte là j’ai aussi besoin de l’accompagnement. C’est l’occasion aussi pour moi de remercier tous mes collaborateurs parceque tout ce qui est fait n’est pas fait en solo mais en collaboration avec les autres », a-t-il souligné.

Par la même occasion, il a exprimé sa reconnaissance à tous les évêques avant de s’engager à demeurer fidèle, loyal et toujours engagé.

« Mon travail au-delà de toutes les difficultés que je peux connaître au quotidien, mon travail a toujours été facilité par le fait qu’il est porté par tous les évêques, donc c’est l’occasion pour moi d’exprimer ma reconnaissance envers eux mais aussi de leur promettre ma loyauté, ma fidélité, mon engagement. Je promets ne pas les décevoir », a-t-il martelé.

s’agissant de la poursuite de ses responsabilités comme secrétaire général de la CENCO, Monseigneur Donatien N’shole a fait savoir qu’ « on peut être attaché personnellement au saint Père tout en étant loin, donc pour l’instant, mon mandat en tant que secrétaire général de la CENCO court, j’y suis et j’y travaille ».

Pour la petite histoire, le titre de « chapelain de sa sainteté » est un titre honorifique accordé par le pape à un prêtre. Il est décerné à un prêtre à la demande de son évêque ou par décision unilatérale du pape. Ce titre qui confère à celui qui le reçoit un certain nombre de privilèges est une façon pour l’Église de récompenser les bons et loyaux services des prêtres diocésains.

Sans être évêque, cette distinction permet néanmoins au prêtre qui la reçoit de bénéficier du titre de « monseigneur » et de porter la soutane ornée de violet et une ceinture de la même couleur.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU