l'info en continu

Ituri : La communauté Hema plaide pour l’ouverture des enquêtes par la CPI sur les massacres à grande échelle

- Publicité-

L’avocat de la chambre de conseil de la communauté Hema, Me Jospin Mateso Savo a plaidé pour l’ouverture des enquêtes sur les massacres à grande échelle en Ituri par la Cour pénale internationale (CPI), lors d’une conférence de presse.

Par la même occasion, il a encouragé le gouvernement de la République, via les forces armées, dans la traque contre les forces négatives afin d’arrêter ce cycle infernal de massacres des paisibles populations, de sécuriser celles-ci et de faciliter le retour dans leurs villages respectifs des déplacés ainsi que les réfugiés congolais qui ont fui les atrocités de CODECO de l’autre côté de l’Ouganda.

- Publicité-

Me Jospin Mateso Savo a estimé que le fait de voir les Congolais se retrouver dans les camps de Changwali en district de Hoima, Chaka en fotpot raod et camp d’Arua en Ouganda, est une preuve éloquente que la guerre qui déchire l’Ituri nécessite une approche sous régionale qui se concrétise aujourd’hui avec la coalition entre les FARDC et l’UPDF de l’Ouganda.

Il a sollicité auprès des services spécialisés la sécurisation de différents axes routiers afin de faciliter aux acteurs humanitaires d’intervenir en faveur des déplacés disséminés à travers les différents sites, particulièrement celui de Rhoo en territoire de Djugu qui héberge plus de 70.000 personnes sans aucune assistance depuis plusieurs semaines.

Suite aux conditions infrahumaines dans ce site, il a exhorté les députés nationaux de s’y rendre pour palper du doigt les réalités du terrain qui heurtent la conscience collective.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU