l'info en continu

RDC : Le gouvernement dément les rumeurs sur la décomposition des chinchards importés de la Namibie

- Publicité-

Le Gouvernement congolais a par le biais de son ministère de l’économie réagi à propos des rumeurs propagés sur les réseaux sociaux en rapport avec la décomposition de vivres importés pour soutenir les opérateurs économiques nationaux.

A en croire son service de communication, « les chinchards commandés de la Namibie par le gouvernement congolais sont conservés dans de très bonnes conditions » pendant que les importateurs congolais s’organisent pour la distribution.

- Publicité-

« Fausses rumeurs venant des détracteurs sur la décomposition des chinchards importés de la Namibie. Ces produits sont conservés dans des très bonnes conditions et les importateurs congolais s’organisent pour leur distribution », peut-on lire dans un communiqué du ministère de l’économie.

Par ailleurs, le ministère de l’économie rassure que des quantités importantes de surgelés sont attendues d’ici la fin de l’année et appelle la population au calme.

Pour rappel, plus de mille tonnes de gelés et surgelés, commandées par le gouvernement sont arrivés à Matadi, dans le Kongo-Central, le lundi 29 novembre. Il s’agit de la première livraison des poissons, dans le cadre de l’accord signé entre le gouvernement de la RDC et la Namibie au sujet de la pêche dans les eaux namibiennes de 27.000 tonnes des poissons.

C’est environ 6 millions USD américains que la RDC a payé à la Namibie pour obtenir de sa part l’autorisation de pêcher dans les eaux namibiennes.

Selon le service des communications du ministre de l’Economie Nationale, cette première livraison de plusieurs tonnes des chinchards vont inonder le marché de la RDC, et plus particulièrement de Kinshasa avec espoir que cela entrainerait la baisse des prix.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU