l'info en continu

RDC : « Nous avons des systèmes politiques copiés-collés qui déstructurent parfois la cohésion et l’unité » (Julien Paluku)

- Publicité-

Lors de l’ouverture du 2ème congrès de son parti politique, le Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo (BUREC) qui a lieu à Bukavu le mercredi 8 décembre 2021, Julien Paluku a profité de l’occasion pour parler du leadership transformationnel pour les pays africains et particulièrement pour la RDC.

Pour lui, l’Afrique ou encore la RDC est restée longtemps prisonnière des modèles coloniaux, bons pour une époque mais moins adaptés à l’évolution actuelle du monde.

- Publicité-

« Ainsi par exemple », dit-il, « nous avons nos économies basées sur la production et les exportations. Nous avons un système éducatif inadapté aux réalités locales, au point qu’à la fin d’un sycle, les élèves ou étudiants ne savent pas exactement en quoi sont-il utiles à la société. Nous avons également des systèmes politiques copié-collé qui déstructurent parfois la cohésion et l’unité », a déclaré l’autorité morale du BUREC.

Et pourtant, poursuit-il, « le pays qu’ils nous ont légué, pour eux, ils ont fait des siècles et des siècles pour expérimenter des modèles avant d’en faire des modèles pour leur pays. Aujourd’hui ces systèmes passés dans un filtre d’essais erreur, sous d’autres cieux nous sont imposés sans être passés par le même filtre d’expérimentation chez nous. La conséquence sur nos pays africains c’est de mettre en pratique des systèmes politiques avec la même vitesse que ceux qui les ont expérimenter pendant 100 ou 200 ans. Le risque est que nous sommes dans le bateau Titanique qui heurte un Iceberg et ainsi nous sommes obligés de nous jeter dans l’eau sans avoir subi un seul entraînement de natation. Il s’en suit, comme tout le monde peut s’y attendre, la noyade collective, c’est ça l’afrique, c’est ça par moment la RDC » a conclut Julien Paluku Kahongya.

Merveilles Kiro, depuis Bukavu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU