l'info en continu

RDC : Dr Muyembe annonce officiellement la quatrième vague de la Covid-19

- Publicité-

Le coordonnateur du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre le coronavirus et directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), docteur Jean-Jacques Muyembe a officiellement annoncé au cours d’un point de presse ce jeudi 09 décembre, la survenance de la 4ème vague de la pandémie en RDC. Cette déclaration intervient suite à la hausse de nombre de cas de contaminations.

« Nous pensons que nous sommes en pleine 4ème vague. Le nombre de cas ne fait qu’augmenter au jour le jour. Nous avons atteint à peu près ce qui se passait au début de la 3ème vague avec une moyenne de plus de 200 cas par jour » a indiqué Jean-Jacques Muyembe.

- Publicité-

Il rappelle que la situation de la Covid devient de plus en plus préoccupante, surtout dans des pays européens et les États-Unis.

« La situation dans notre pays fait souvent suite à ce qui passe en Europe », ajoute-t-il.

Jean-Jacques Muyembe estime qu’avec la menace de l’émergence du variant Omicron, la situation va s’empirer. « Nous risquons donc d’avoir une épidémie plus importante de Covid dans les jours à venir », a-t-il prévenu.

Par ailleurs, il a réitéré le vœu de renforcer les mesures pour atténuer l’impact de cette épidémie dans la population.

A ce sujet d’ailleurs, le gouvernement a, en date du 05 décembre publié la liste des mesures actualisées et renforcées afin de limiter l’importation de cas infectés, des variants dangereux et d’augmenter la couverture vaccinale dans les populations cibles.

Il s’agissait notamment, du port obligatoire et correct des masques dans tous les espaces publics, le strict respect de la distanciation physique en tout lieu, la réduction de 50% des capacités pour certaines activités et le retour drastique à l’observatoire des certaines mesures édictées lors de la 3è vague etc.

Lire aussi https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2021/12/05/rdc-nouvelles-mesures-anti-covid19-les-entreprises-les-salles-des-fetes-et-les-eglises-doivent-reduire-leurs-effectifs-de-50-pourcents.html/99066/

Il convient de rappeler que ces deux dernières semaines, la courbe de contaminations a considérablement grimpé. Selon les statistiques, près de 1000 personnes ont été testées positives au coronavirus ces deux dernières semaines. Pour la seule journée du mercredi 08 décembre, 385 nouveaux cas ont été confirmés. Kinshasa reste la province la plus touchée.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU