l'info en continu

RDC : Des assaillants « non autrement » identifiés ont ouvert le feu sur un convoi du HCR à Lubero

- Publicité-

Le Haut commissariat pour les réfugiés annonce l’attaque de son convoi par des assaillants non autrement identifiés. Dans un communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD ce jeudi 9 décembre 2021, le HCR indique ces assaillants ont ouvert le feu sur leur convoi escorté par la MONUSCO. Parmi les victimes, trois membres du personnel du HCR « ont été touchés ».

« Des assaillants non identifiés ont ouvert le feu sur un convoi de l’ONU qui se rendait mercredi dans l’est de la République démocratique du Congo. Le convoi était escorté par la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO). Des balles ont touché un véhicule du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et trois membres du personnel ont été blessés. L’attaque a eu lieu dans la localité de Mambassa, territoire de Lubero, province du Nord Kivu », lit-on.

- Publicité-

Les trois membres du personnel du HCR ont reçu une assistance médicale d’urgence sur place. « Ils ont ensuite été mis en sécurité par l’escorte. Ils ont depuis été transportés à l’hôpital où ils reçoivent des soins », ajoute le communiqué du HCR.

Le personnel blessé voyageait dans un véhicule du HCR clairement identifié. L’équipe rentrait dans la ville de Beni depuis la ville de Kirumba, dans le territoire du sud Lubero, après avoir distribué de l’aide aux personnes déjà déplacées de leurs foyers par la violence et aux familles vulnérables de la communauté d’accueil.

Le HCR est choqué et indigné par l’attaque et appelle dans les termes les plus forts au respect du droit international humanitaire et des droits de l’homme afin de protéger les civils et les travailleurs humanitaires de la violence et de veiller à ce que les auteurs soient immédiatement traduits en justice.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU