l'info en continu

RDC : Nicolas Kazadi invite les pays africains à jouer avec leurs potentialités pour développer l’Afrique

- Publicité-

Le ministre des Finances Nicolas Kazadi a procédé à la clôture le mardi 7 décembre de la 7ème édition du forum international des affaires Makutano à Pullman hôtel dans la ville province de Kinshasa. Dans son mot de clôture, le ministre congolais des finances a soulevé la question relative aux blocages du développement de l’Afrique.

Pour lui, au regard des potentialités que possède l’Afrique, il est « aberrant » de ne pas voir le continent noir se développer. Sur ce, Nicolas Kazadi invite tous les pays africains à jouer avec leurs avantages comparatifs pour développer le continent africain.

- Publicité-

« Nous sommes en tant que continent, en tant que pays à la veille d’une grande transformation. Et tous les signaux les confirment, lorsque vous aurez vu il y a quelques jours on nous a présenté dans le cadre DRC business Forum, qu’on pouvait faire une usine de transformation précurseur de batterie trois fois moins cher qu’en Chine et aux États-Unis, ça veut dire que la prochaine destination de délocalisation sera l’Afrique. Dans cette Afrique chaque pays devra jouer avec ses avantages comparatifs », a-t-il déclaré.

Pour y parvenir, le ministre des finances Nicolas Kazadi mise sur la préparation de la population sur différents plans notamment idéologique.

« Aujourd’hui pour nous qui sont naturels, c’est la mine mais nous avons en réserve cette population que nous devons préparer. Nous devons préparer cette population par les idées, par l’action, par la formation, par l’information à être à ce rendez-vous. Nous aurons à envoyer ici au Congo, en Afrique des millions des jeunes pour servir le monde. Et la RDC a un grand rôle à jouer de part sa ressources, sa population et de part son génie », a-t-il renchérit.

Notons que cette 7ème édition du forum des affaires, s’est tenu sous le thème out of the box (hors du cadre). Plusieurs personnalités du pays et d’Afrique ont pris part à ce rendez-vous à savoir le premier ministre Sama Lukonde, le ministre des transports Cherubin Okende, des affaires foncières Molendo Sakombi, de la communication et médias Patrick Muyaya et tant d’autres.

Bernard MPOYI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU