l'info en continu

La RDC et la République du Congo signent l’accord bipartite sur la collaboration énergétique

- Publicité-

La République Démocratique du Congo et la République du Congo viennent de signer, ce lundi 6 décembre à Brazzaville, un accord bipartite sur la collaboration énergétique.

D’après une dépêche de la Présidence parvenue à POLITICO.CD, il est renseigné que c’est sur le coup de 11h50′, que le bateau « Majestic River » a accosté au Beach Mpila, à Brazzaville avec à son bord le Président de la République, Félix Tshisekedi, « venu procéder à la signature de la déclaration conjointe et assister à la signature de l’accord bipartite sur la collaboration énergétique entre le Congo et la RDC »

- Publicité-

À son arrivée, note cette dépêche, Félix Tshisekedi a été accueilli par le chef du gouvernement de la République du Congo, Anatole Collinet Makosso accompagné de son homologue RD Congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, la Dircaba du Chef de l’État en matières diplomatique et juridique, Nicole Ntumba Bwatshia, l’ambassadeur de la RDC au Congo, Christophe Muzungu et tant d’autres personnalités.

« Après les honneurs militaires d’usage, le cortège s’est ébranlé pour le Palais du peuple où le maître des céans, Denis Sassou Nguesso et son hôte, Félix Tshisekedi se sont retrouvés en tête-à-tête au salon des ambassadeurs pour plus d’une heure », a indiqué la cellule de communication de la Présidence.

Et de renchérir : « A l’issue de cet aparté l’allocution du ministre congolais des hydrocarbures, Bruno Jean-Richard Itoua, est venue circonscrire les contours de ce projet surnommé – boucle de l’amitié énergétique – et qui a comme partenaire privilégié le prince héritier des Émirats Arabes Unis, représenté pour la circonstance ».

Après le discours du ministre des hydrocarbures congolais est intervenu – dans la salle du Conseil des ministres – le clou de la journée à savoir, apprend-t-on, la signature proprement dite de la déclaration conjointe par les deux chefs d’État et lue immédiatement après par le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères RD Congolais, Christophe Lutundula Apala, et celle de l’accord bipartite sur la coopération énergétique entre les deux Congo par les deux ministres respectifs aux hydrocarbures du Congo, Bruno Jean-Richard Itoua et celui de l’énergie RD Congolais, Olivier Mwenze Mukaleng ; signatures qui cristallisent, peut-on lire, la volonté des deux gouvernements de mettre en œuvre, au cœur du continent africain, une mutualisation des moyens et ressources énergétiques pour le plus grand bénéfice de leurs peuples respectifs.
Cette volonté affichée les leaders des deux capitales les plus rapprochées de la planète entre dans le cadre de l’intégration sous-régionale chère au Président de la République et président en exercice de l’Union africaine.

Selon la même source, ces signatures consacrent la volonté de la RDC et de la République du Congo d’œuvrer ensemble sur le plan énergétique, base de tout développement.

Hervé Pedro

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU