l'info en continu

Une frange du FCC se dit prête à envoyer la liste de ses délégués à la CENI

- Publicité-

Le Front Commun pour le Congo (FCC) dit « Dynamique Progressiste Révolutionnaire », a exprimé sa disponibilité à envoyer ses délégués à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), pour le compte de l’opposition. C’est ce qui ressort de la déclaration faite ce samedi 4 décembre 2021 par cette frange de la famille politique de l’ancien Président Joseph Kabila.

Faisant suite au nouvel appel à candidature lancé par le Président de l’Assemblée Nationale à l’opposition politique congolaise pour les trois postes réservés à celle-ci au sein CENI, ce courant politique mené par Âgée Aje Matembo et Constant Mutamba, a prévalu tenir à l’organisation des élections démocratiques, transparentes, crédibles et inclusives dans le délai constitutionnel (2023). « L’urgence s’impose désormais pour mettre un terme à l’impasse qui mine le processus de mise en place des animateurs de la CENI, laquelle risque malheureusement de nous conduire droit vers le glissement en 2023, ligne rouge à ne pas franchir », a indiqué la Dynamique Progressiste Révolutionnaire du FCC.

- Publicité-

« C’est pourquoi, la Dynamique Progressiste Révolutionnaire du FCC, décide à l’unanimité d’approcher le Bureau de l’Assemblée nationale pour s’imprégner des dispositions pratiques de ce nouvel appel à candidature », peut-on lire dans sa déclaration.

En Claire, cette frange du FCC se dit prête à envoyer ses délégués à la CENI pour le compte de l’opposition.

Par ailleurs, la Dynamique Progressiste Révolutionnaire du FCC, a réaffirmé sa loyauté et sa fidélité à celui qu’elle considère comme « Guide Idéologique du FCC, Son Excellence Joseph Kabila Kabange, père de la première alternance politique en RDC. »

Pour rappel, dans une correspondance adressée au Président de l’Assemblée Nationale dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, le FCC resté fidèle à la Cellule de crise que dirige Raymond Tshibanda, a informé Christophe Mboso, qu’il ne peut, faute de consensus, répondre positivement à la demande de désignation de ses représentants au sein de la CENI. De ce fait, cette plateforme a alerté n’avoir donné mandat à personne pour procéder à cet exercice.

Junior Ngandu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU