l'info en continu

Élections en 2023 : « L’ECC refuse de collaborer avec la CENI de Kadima au stade actuel » (Eric Senga)

- Publicité-

L’Église du Christ au Congo (ECC) réitère sa décision de ne pas collaborer avec le nouveau bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans la configuration actuelle.

« Nous interpellons le Chef de l’État de savoir que l’institution dont il a eu la responsabilité de contribuer à la mise en place ne reflète pas la volonté de la large opinion et enfreint les lois » a déclaré ce dimanche 28 novembre sur les ondes de la radio TOP CONGO FM, le Pasteur Eric Senga, porte-parole de l’ECC qui estime en revanche que « tout n’est pas perdu. Nous sommes humains, il est important de sauver la situation. »

- Publicité-

Ainsi, pour eux, il faut vite trouver les mécanismes de renforcer le contrôle de la CENI. Ceci permettrait, poursuit-il, de reconstruire la confiance parce que l’élément important, ce n’est pas la tête de Kadima (le Président contesté de la centrale électorale ndlr), ce n’est pas lui l’enjeu mais l’enjeu ici, c’est la confiance des parties prenantes et la souveraineté populaire.

« Ce que nous voulons ici, c’est de réfléchir ensemble, avec amour mais sans émotions sur les mécanismes à mettre en place pour renforcer le contrôle interne de la CENI. Pour le contrôle externe, que chaque parti politique s’organise à ranger les temoins, nous nous préparons à aligner les observateurs », a-t-il martelé.

Dominique Malala

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Est-ce que c’est un problème ? Ngoyi Mulunda de l’ECC était là, qu’a-t-il fait de mieux ? On en a marre de la politique selon laquelle « si ce n’est pas moi, c’est mauvais ; je suis le seul à faire mieux « !

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :