l'info en continu

RDC : 265,8 millions USD rétrocédés aux régies financières en dix mois par le Gouvernement

- Publicité-

Le gouvernement a rétrocédé aux administrations financières du pays un montant total de 532,0 milliards de Francs congolais (CDF) soit plus de 265,8 millions de dollars américains, au taux budgétaire de 2021 pour un dollar américain, au cours de dix (10) mois de l’exercice budgétaire 2021, indique le rapport mensuel sur les états de suivi budgétaire du mois d’octobre 2021 du ministère du Budget dont une copie est parvenue samedi à l’ACP.

Selon ce rapport, les prévisions budgétaires pour les dépenses dues à la rétrocession aux administrations financières ont été fixées à 428,5 milliards de CDF, soit plus de 214,1 millions de dollars américains pour cette période. Ainsi, il se dégage un taux d’exécution budgétaire des allocations du gouvernement en faveur des administrations financières de l’ordre de 124,1% du montant total attendu.

- Publicité-

Ces dépenses enregistrent ainsi un dépassement budgétaire de l’ordre de 24,1%, représentant 51,7 millions de dollars américains.

La rétrocession aux administrations financières concernent des primes constituant les quotités que l’Etat a transférées aux administrations des services d’assiettes et directions générales de la Direction générale des impôts (DGI), Direction générale des douanes et accises (DGDA) et de la Direction générale des recettes administratives, domaniales et de participation (DGRAD).

Cette rétrocession renvoie notamment à la plus-value et aux primes d’assiette liées à la mobilisation des recettes publiques. Elles bénéficient à tous les agents et cadres de ces régies financières mobilisatrices de la fiscalité et de la parafiscalité en RDC.

L’augmentation du montant rétrocédé aux administrations financières en cette période n’est pas un fait anodin. Elle se justifie par l’accroissement des recettes mobilisées par ces administrations financières en dix mois, signale-t-on.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU