PUBLICITÉ

RDC/Haut-Katanga : La fabrication et commercialisation de la drogue « bombé » interdites

La fabrication et la commercialisation de la drogue artisanale appelée « bombé », sont interdites sur toute l’étendue de la province du Haut-Katanga. Dans une communication à la presse ce lundi 22 novembre 2021, la Ministre provincial de l’économie et commerce, Me Céline Kanyeba, a formulé une sévère mise en garde.

Pour justifier cette mise en garde, la Ministre Provinciale de l’économie et commerce du Haut-Katanga, dit détenir des informations sur un réseau des fabricants et trafiquants de cette drogue « bombé ».

« Son fabriquant (de la drogue bombé) qui serait d’origine tunisienne, est venu à Lubumbashi sous prétexte de rachat et vente des pièces de rechange des véhicules », rapporte la cellule de communication du ministère de l’économie et commerce du Haut-Katanga.

Et de poursuivre : « Cet expatrié serait expert dans la fabrication des boissons à forte dose à base des fumées contenues dans les tuyaux d’échappement des véhicules. »

Dans son intervention, Céline Kanyeba a rappelé que, la commercialisation de la drogue « Bombé », est prohibée sur toute l’étendue de la RDC y compris dans le Haut-Katanga. C’est ainsi, qu’elle a invité la population à dénoncer les opérateurs qui se livrent à ce business illicite.

La Ministre Provinciale Kanyeba qui déclare suivre la ligne droite tracée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi et répercutée dans le Haut-Katanga par le Gouverneur Jacques Kyabula, souligne que l’interdiction de la consommation de la drogue bombé, est une mesure qui vise à protéger la jeunesse toute entière contre l’incivisme, la délinquance et les antivaleurs.

Suite à cette alerte sur l’existence du réseau de fabrication et commercialisation de la drogue bombé, la Ministre Céline Kanyeba, annonce se réserver le droit d’ester en justice les inculpés, pour qu’ils répondent de leurs actes.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU