PUBLICITÉ

RDC : L’UNFPA veut accompagner techniquement et financièrement le recensement de la population

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) se dit prêt à accompagner techniquement et financièrement la RDC pour procéder au recensement de la population. Le Représentant résident de cette agence de l’ONU en RDC, Eugène Konyuy l’a indiqué vendredi 19 novembre à Kinshasa à la radio Onusienne.

Eugène Konyuy salue la volonté du gouvernement congolais de procéder au recensement de la population.

Pour lui, on ne peut pas développer un pays sans disposer des données démographiques fiables.

Concernant l’appui financier dans le processus du recensement annoncé par le gouvernement, a-t-il declaré, UNFPA n’attend que la demande des autorités congolaises pour donner sa part et mobiliser les autres bailleurs internationaux à cet effet :

« UNFPA a aussi le pouvoir d’amener les bailleurs ensemble, mobiliser tous les bailleurs pour leur contribution pour le recensement. Mais le gouvernement n’a pas encore amené les partenaires pour demander l’appui financier. Donc, c’est ça que UNFPA attend. Et maintenant, le gouvernement va, je pense, organiser une réunion pour amener les partenaires, présenter le budget global, et maintenant demander la contribution des partenaires. Donc, UNFPA attend ça, et c’est quand ça sera fait que UNFPA va déclarer leur contribution financière. Mais techniquement, on est là présent. On travaille directement tous les jours, on a emmené un consultant international qui est venu aussi aider dans ce processus ».

En attendent le recensement, le Représentant résident de UNFPA a, toutefois, indiqué que le taux de fécondité en RDC était d’une moyenne de 6 enfants par femme, et que ce pays était parmi les 3 premiers du monde à avoir le nombre d’enfants le plus élevé.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU