PUBLICITÉ

Situation sécuritaire en Ethiopie : Félix Tshisekedi dépêche à Addis-Abeba une mission d’information et d’appui aux efforts

Préoccupé par l’évolution de la situation dans le nord de l’Éthiopie et ses conséquences humanitaires, le président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi Tshisekedi a décidé de dépêcher une mission d’information à Addis-Abeba.

Dirigée par le vice-premier ministre, ministre congolais des affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, cette mission a pour objectif de soutenir les efforts de médiation déjà entrepris au nom de l’Union africaine par l’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo ainsi qu’à ceux du président du Kenya, Uhuru Kenyatta.

Saluant le travail statutaire louable accompli par le conseil de paix et sécurité de l’Union africaine pour la restauration de la paix en Ethiopie, le président en exercice de l’Union africaine a appelé les parties impliquées dans ce conflit à privilégier le dialogue afin de restaurer la paix et la réconciliation nationale.

Par ailleurs, Félix Tshisekedi a tenu à rappeler les principes sacro-saint inscrits dans l’acte constitutif et les autres instruments juridiques pertinents de l’Union africaine notamment, la préservation de la souveraineté de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de la République Fédérale démocratique d’Éthiopie, et la condamnation par l’Union africaine de toute tentative visant au changement anticonstitutionnel d’un gouvernement.

La guerre civile suite à un conflit meurtrier opposant des rebelles originaires de la région du Tigré, dans le nord du pays, au pouvoir central d’Addis-Abeba, la capitale, a laissé une crise humanitaire dans son sillage. Au moins 400 000 personnes sont confrontées à des conditions proches de la famine dans le nord, 80 % des médicaments essentiels ne sont pas disponibles et plus de deux millions de personnes ont été contraintes de quitter leur foyer.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU