PUBLICITÉ

Éruption du Nyiragongo : le groupe Vlisco dote des maisons aux familles sinistrées «en grande précarité»

Depuis la dernière éruption du volcan Nyiragongo, plusieurs familles continuent à vivre dans les situations de très grande précarité, dans des familles d’accueil, d’autres dans des sites disponibilisés par le gouvernement et ce, malgré plusieurs assistances du pays, des personnalités et organisations non- gouvernementales.

C’est dans ce cadre que le groupe Vlisco a assisté plusieurs familles sinistrées et surtout qui étaient en grand besoin, ce jeudi 18 novembre 2021, en les dotant des maisons.

« Des familles qui étaient sans toits et qui vivaient dans des petites tentes en plastique, nous avons décidé, autant que possible, de les doter des maisons », a indiqué le CEO de Vlisco à POLITICO.CD.

« Nous avons travaillé avec les organisations locales, qui elles aussi, ont travaillé avec les chefs de communautés. C’est-à-dire que c’est pas Vlisco qui a choisi quelles familles devaient bénéficier de ces maisons », a renchéri Edwine Endundo, directrice régionale de Vlisco.

Elle a ajouté que son organisation a privilégié les familles en situation difficile pour opérer le choix.

« Néanmoins nous avons privilégié des familles où il y avait des nombreux enfants, des familles où il y avait des veuves et qui étaient en situation de grandes précarités », a-t-elle dit.

Par ailleurs, en 2015, le groupe Vlisco a initié un programme de formation des jeunes filles défavorisées de la ville de Goma.

Ce programme vise notamment à autonomiser les jeunes filles de Goma afin de leur permettre d’assurer, à elles et à leurs familles, « une vie digne et des perspectives d’avenir », indique un communiqué de Vlisco dont une copie est parvenue à POLITICO.CD.

vlisco organise aussi une acedemie de formation de 9 mois pour des jeunes filles et a breveté 72 filles afin de les rendre autonomes dans la communauté. Il s’agit d’une formation gratuite.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU