l'info en continu

RDC : Sakombi Molendo lance l’atelier de validation du draft d’une nouvelle politique foncière nationale

- Publicité-

Dans le cadre de la première journée de l’atelier sur la validation du draft de politique foncière, le ministre d’État, ministre des Affaires foncières, Aimé Sakombi Molendo, a demandé aux participants d’opter pour la réforme qui dotera la RDC d’une nouvelle politique nationale en matière foncière et comblera les lacunes qui ont pénalisées la gestion « efficiente » des terres congolaises. C’était ce lundi 15 novembre dernier, à l’Hôtel Pullman à Kinshasa.

- Publicité-

Il a rappelé que cette réforme est l‘une des priorités du gouvernement Sama qui la considère comme une urgence de la matrice de gouvernance économique, notamment dans la Stratégie cadre national REDD+, adoptée dans l’un des Conseils des ministres.

Il justifie cette urgence en évoquant la multiplicité des conflits fonciers, les ingérences des autorités traditionnelles dans les transactions portant sur les terres.

« Pour s’en convaincre, il suffit de voir la multiplicité des conflits fonciers, les incohérences dans les rapports entre le droit écrit et le droit coutumier dans l’administration des terres, les ingérences des autorités traditionnelles dans les transactions portant sur les terres, les anachronismes des dispositions contenus dans les dispositions actuelles de la loi du 20 juillet 1973 portant sur le Régime foncier et immobilier en comparaison des évolutions enregistrées aux niveaux international, régional et sous-régional, et à celui d’autres secteurs de la vie nationale connexes au foncier, les conflits des compétences en matière de planification et d’affectation des terres entre différents ministères et services publics ayant des attributions connexes. », a-t-il expliqué.

Le ministre des Affaires foncières demande aux participants de remonter leurs intérêts et préoccupations les plus pointues en vue d’affiner ce document réalisé par les experts.

« Grâce à vous participants, l’administration foncière de la RDC disposera bientôt d’un socle sur lequel elle pourra s’appuyer pour bâtir une nouvelle ère en phase avec les attentes nombreuses des assujettis. Malgré le travail titanesque abattu par les Experts, ce document n’est encore qu’un draft qui doit être affiné en vue de son adoption finale. Vous avez 3 jours pour améliorer sa substance en remontant vos intérêts ainsi que vos préoccupations les plus pointues », a-t-il poursuivi.

Il a, par la même occasion, rendu un « vibrant » hommage au Chef de l’État, Félix Tshisekedi, pour avoir fait du foncier l’un des piliers de son action. Il a également félicité le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde et tout le gouvernement, pour l’intérêt manifesté pour la réalisation de ce draft.

Par ailleurs, Sakombi Molendo a remercié les bailleurs des fonds du Fonds national REDD+ réunis dans l’initiative CAFI, le FONAREDD, l’ONU-Habitat GLTN, RRI, ILC, CFLEED et tous les autres partenaires qui ont accepté de s’associer au gouvernement pour conduire le processus de cette réforme foncière.

Rappelons que cet atelier, consacré sur la validation du draft d’une nouvelle politique foncière en RDC, se tiendra pendant trois jours à Kinshasa, soit du lundi 15 au mercredi 17 novembre 2021.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU