PUBLICITÉ

RDC : Le bloc patriotique exige l’annulation de la mise en place «irrégulière» du bureau de la CENI

Le CALCC/CENCO et le MILAPRO/ECC demandent au pouvoir en place de se ressaisir en annulant la mise en place « irrégulière » et « illégale » du bureau et de la plénière de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ils l’ont fait savoir dans un communiqué publié ce mardi 16 novembre 2021.

« Ainsi, nous demandons au pouvoir en place de se ressaisir en privilégiant l’intérêt supérieur du peuple par l’annulation de la mise en place « irrégulière » et « illégale » du bureau ainsi que de la plénière de la CENI, la suppression pure et simple du RAM, la résolution des problèmes de l’éducation de nos enfants et l’arrêt définitif de l’insécurité généralisée ayant entraîné le massacre de milliers de congolais à l’Est du pays », peut-on lire dans ce communiqué signé par Jean-Bosco Lalo Pkasha, président du CALCC et Jeef Pambi Mabudiga, secrétaire national du MILAPRO.

Pour ce faire, ils ont promis d’intensifier des actions pacifiques par tous les moyens légaux et légitimes entre autres les marches, les villes mortes, la désobéissance civile notamment le sit-in.

Le bloc patriotique estime qu’il est urgent de construire un consensus national sur les questions « primordiales », reprises dans le cahier de charge des forces sociales et politiques de la nation mais également la question sur les animateurs de la CENI, à travers une loi « consensuelle » dépolitisant son organisation et son fonctionnement.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU