l'info en continu

La commission de censure instruite à rapporter la décision interdisant la diffusion de la chanson «Nini to sali te»

- Publicité-

La Ministre d’État, Ministre de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, instruit le Président de la Commission nationale de censure des chansons et spectacles, de rapporter la décision interdisant la diffusion de la chanson « Nini to sali te » du groupe « Musique Populaire de la Révolution » (MPR). Elle a fait cette annonce dans une correspondance parvenue à la rédaction de POLITICO.CD ce mercredi 10 novembre 2021.

D’après la Ministre de la Justice, la décision interdisant la présentation et la diffusion à l’intention du public du clip vidéo de la chanson « Nini to sali te » a été prise en considération d’un seul rapport de service. Elle indique également que le Décret portant création de la Commission nationale de censure des chansons et des spectacles en son article 9, présente la composition de la Commission qui comprend en son sein un Comité de Direction, des Représentants Délégués des Ministres, services, Confessions religieuses et Associations sans but lucratif, ce qui n’a pas été respecté.

- Publicité-

« En considération de ce qui précède, il apparaît sans conteste que votre décision est illégale en ce qu’elle est prise en l’absence des autres membres de la Commission, comme l’exigent les dispositions sus évoquées », rapporte cette correspondance.

De ce fait, elle demande au Président de la Commission nationale de censure des chansons et spectacles de lui fournir des explications par rapport à la procédure suivie pour la prise de cette décision.

Rappelons que l’avocat général près le Conseil d’État, Bernardin Mayindombe Mway, a fait une annonce le mardi 9 novembre dernier selon laquelle la Commission nationale de censure de la République démocratique du Congo interdit la diffusion de la chanson « Nini tosali te » du groupe « Musique Populaire de la Révolution » (MPR), sur toute l’étendue du territoire national.

Selon la Commission nationale de censure, la chanson « Nini tosali te » est interdite suite à sa diffusion à l’intention du public sans autorisation, et cela en violation des dispositions des articles 2, 5 et 13 du Décret portant création de la Commission nationale de censure des chansons et spectacles.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU