PUBLICITÉ

Le Ministre de l’ESU clôture officiellement l’année académique 2020-2021 à Butembo

C’est à l’Université Catholique de Graben de Butembo dans le Nord Kivu que Muhindo Nzangi Butondo a procédé ce vendredi 29 octobre à la clôture officielle de l’année académique.

Dans son mot de circonstance, le patron de l’enseignement supérieur congolais a commencé par exprime sa gratitude à l’endroit du chef de l’Etat ainsi qu’à l’ensemble du gouvernement pour le soutien apporter à son action visant l’instauration des réformes à l’ESU. Avant de revenir en quelques mots sur ses réalisations à la tête de l’ESU ; « en moins de 6 mois de concert avec les parties prenantes nous avons menées des actions concrètes en vue de l’amélioration du secteur. Au regard de la dynamique que nous nous sommes accordés nous sommes intervenus sur plusieurs axes notamment : l’état de lieu du secteur, la
fin de la grève dans l’administration de l’ESU, le lancement officiel de l’agence qualité de l’ESU, lancement de l’audit organisationnel et de contrôle de viabilité sur toute l’étendue de la RDC sans recourir au financement extérieurs, ainsi que l’organisation des états généraux de l’ESU », a t-il dit à l’assistance.

- Publicité-

En ce qui concerne les décisions fortes comme celle relative à la fermeture des facultés et institutions universitaires non viables, le ministre promet de poursuivre l’assainissement de son secteur. Avant de prévenir « ceux qui ont des auditoires d’extension s’ils ne le ferment pas même leurs universités de base seront fermées. »

D’autres réformes sont consécutivement aux recommandations des états généraux sont amorcés à l’instar de « la généralisation du système LMD, la rigueur au troisième cycle, ainsi que la formation des maîtres pour améliorer la formation au niveau de la maternelle et primaire, et enfin la nomination du secrétaire générale a la recherche qui sera bientôt généralisée » a dit le ministre.

Avant de rappeler que la collaboration de tous est nécessaire pour la mise en œuvre effective et l’achèvement des réformes dont celle realative à la « généralisation du LMD dès l’année académique 2021-2022, la restructuration de la formation doctorale, l’organisation de la formation des formateurs pour soutenir la formation au niveau maternelle, primaire et secondaire dans le cadre du groupe thématique de l’éducation il a été convenu que les IST forment les enseignants du niveau de la maternelle primaire et secondaire, la nomination du secrétaire général à la recherche ».

ESU et monde du travail

La formation des jeunes doit être adaptée aux exigences du monde du travail. C’est dans cet objectif que le ministère de l’ESU au regard des recommandations des états généraux s’est engagé dans la logique de faire correspondre la formation des jeunes aux attentes de l’employeur.

« Nous avons 76% de nos étudiants dans les sciences humaines très peu seulement sont dans les sciences techniques alors que nous avons plus besoins des techniciens pour le développement de notre pays. C’est eux qui doivent créer les richesses et transformer le pays » dit le ministre sous les acclamations du public

C’est dans cet élan que le ministre Muhindo Nzangi Butondo annonce, « la création de l’école des Mines à Kolwezi pour mettre fin à l’importance de la main d’oeuvre étrangère » et assurer la bonne exploitation de nos minerais. Et d’ajouter, « cette école qui sera opérationnel d’ici l’année prochaine à déjà les financements des grandes entreprises minières pour son démarrage. »

Par ailleurs le ministre annonce qu’à partir de l’année l’année prochaine les frais académiques pour les classes de recrutement dans les classes techniques seront la moitié des autres filières. « Nous allons encourager nos étudiants à y aller ».

Évoquant l’épineuse question de l’élection des membres des comités de gestion des établissements d’enseignement supérieur et universitaire, le ministre Muhindo Nzangi estime « qu’il faut un concensus pour une gouvernance infisciente des institutions ».

A l’issue de cette cérémonie haute en couleur, l’Université Catholique de Graben a décerné à son hôte, Muhindo Nzangi Butondo un diplôme honoris causa qu’il a dédié au Président de la République ainsi qu’au Premier Ministre.

Stéphie MUKINZI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU