Exploitation et certification des minerais : la RDC signe un mémorandum de coopération avec les Emirats Arabes Unis

WhatsApp-Image-2021-10-12-at-07.21.24

La ministre des Mines,  Antoinette N’Samba Kalambayi en séjour du 29 Septembre au 1er Octobre dernier à Abou Dabi, sur invitation du ministre de l’Energie et des infrastructures des Emirats Arabes Unis, Suhahil Mohamed Al Marzouel, a signé un mémorandum d’entente de coopération entre les deux pays dans le secteur minier, a appris l’ACP lundi du ministère des Mines.

La source indique qu’à travers ce document,   l’accent a été mis sur une coopération sincère entre les deux pays dans le domaine de la certification, et la collaboration entre des différents services tels que la douane, pour le transit des minerais de valeur qui passent par la ville de Dubaï.

Au cours de ses différents entretiens, outre la présentation des opportunités d’investissement en République démocratique du Congo (RDC) et des difficultés du secteur minier congolais, la ministre des Mines a mis à la disposition de ses hôtes, la cartographie minière générale de la RDC, et ce, en terme d’opportunités et des défis à relever dans le secteur. Elle a évoqué notamment la problématique de la certification des réserves minières et la lutte contre la fraude minière.

« Les Emirats Unis Arabes sont devenus une plaque tournante de minerais précieux. Sur ce, il s’avère impérieux de consolider une politique franche de collaboration qui va se déployer dans le cadre de la diplomatie », a fait savoir Antoinette N’Samba Kalambayi.

Dans le souci de matérialiser la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, la ministre des mines ne ménage aucun effort pour le développement de son secteur minier, en insistant sur le respect du Code minier.

Stéphie MUKINZI & ACP