PUBLICITÉ

CENI : le Nonce apostolique Ettore Balestero favorable au dialogue et à la consultation entre les parties prenantes

Reçu ce mercredi 6 octobre en audience par le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso, le Nonce apostolique Ettore Balestero est favorable au dialogue et à la consultation entre parties prenantes dans le processus de désignation des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Pour lui, en effet, le dialogue et la consultation sont la preuve qu’il y a la possibilité de continuer dans ce processus pour trouver un consensus pour le bien-être du peuple congolais.

« Le dialogue et la consultation sont la preuve qu’il y a la possibilité de continuer dans ce processus pour avoir un consensus qu’il soit la victoire de la démocratie, de ce processus et de son indépendance. C’est la raison même d’être des confessions religieuses dans la plateforme qui existe. C’est pour avoir des positions communes pour des sujets importants pour le bien-être du peuple congolais », a expliqué le prélat catholique italien, Nonce apostolique à partie de 2013 en RDC.

D’après ce prélat catholique, le seul objectif pour lequel l’Église catholique participe au processus électoral, c’est pour donner sa contribution à la démocratie en République Démocratique du Congo à travers les élections pour qu’elles soient inclusives, crédibles et apaisées en 2023 car, dit-il, le bien-être du peuple congolais qui en dépend et aussi de sauvegarder la démocratie.

Il convient de rappeler que le délai supplémentaire de 72 heures, qui était accordé aux confessions religieuses par le speaker de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia pour clôturer les travaux du processus de désignation du Président de la CENI a déjà expiré.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU