jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min

l'info en continu

Malgré l’interdiction de manifester à Tshangu, le tandem Fayulu-Muzito maintient l’itinéraire de leur marche

- Publicité-

Le Présidium de LAMUKA, Fayulu-Muzito, annonce solennellement, ce lundi 27 septembre 2021, qu’il maintienne sa marche pacifique prévue pour le 29 septembre. Cette marche partira du quartier 3 à Masina jusqu’au point de chute, le Palais du peuple pour réclamer la dépolitisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans une déclaration rendue publique dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, le tandem Fayulu-Muzito réagit au sujet de décret-loi du Gouverneur de la ville de Kinshasa sur l’interdiction de marcher sur l’axe « Pont Matete-Aéroport de Ndjili, de zone neutre ». Pour Fayulu-Muzito, le communiqué de Ngobila ne vaut pas une décision pour eux car, dit-il, est illégal en ce qu’il ne s’appuie sur aucun soubassement légal.

- Publicité-

Aussi, il qualifie ce communiqué discriminatoire en ce qu’il prive les congolais habitants de cette partie de la ville de leur droit constitutionnel de manifester. Selon Lamuka, en réalité Ngobila établit pratiquement et de manière « sournoise », un état de siège qui ne dit pas son nom dans cette partie de la ville de Kinshasa.

Il note, cependant, le meeting populaire tenu par le Président de l’Assemblée nationale au stade municipal de Masina alors que cette zone dite neutre a été interdite par le gouverneur, Gentiny Ngobila.

Face à ces deux poids deux mesures, Fayulu-Muzito dénonce un complot visant l’élimination physique des leaders et cadres de Lamuka. Et même temps, il demande à la police nationale de ne pas tomber dans ce piège et l’appelle à sécuriser la population et leurs biens plutôt que de se rendre complice de ce « funeste projet en préparation ».

Le Présidium de Lamuka appelle le peuple congolais en général et les kinois en particulier à ne pas céder à ce qu’il appelle intimidations et à se mobiliser pour répondre nombreux à cette manifestation de ce mercredi 29 septembre 2021.

Rappelons, par ailleurs, que le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila avait décidé, lors d’une réunion tenue le samedi 25 septembre, d’interdire l’organisation des marches populaires sur l’axe routier compris entre l’aéroport de Ndjili jusqu’au Point Matete, dans la partie Est de la Capitale.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU