mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

États généraux de l’agriculture : Félix Tshisekedi attend « des solutions concrètes pour doter le pays d’un véritable programme agricole et éradiquer la faim ».

- Publicité-

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a procédé ce lundi 27 septembre au lancement des états généraux de l’agriculture en RDC. Ces assises ont pour but de doter le pays d’un programme agricole en vue d’éradiquer la pauvreté et la famine.

Dans son mot de circonstance, le Président de la République Félix Tshisekedi a tenu à rappeler que le dernier plan national d’investissement agricole avait pour objectif de stimuler une croissance annuelle soutenue de plus de 6% pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

- Publicité-

« Les données du rapport IPC classifie nos territoires à un niveau généralisé de crise alimentaire sévère et même de famine dans certains territoires. A ce jour les différentes stratégies mises en place ainsi que les politiques et plans élaborés pour améliorer le fonctionnement du secteur agricole, ne nous ont pas permis de résoudre nos difficultés. Le dernier plan national d’investissement agricole (PNIA) 2013-2020, avait pour objectif de stimuler une croissance annuelle soutenue du secteur de plus de 6 % indispensable pour réduire la pauvreté, pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population congolaise et pour générer durablement des emploi et de Revenu », a-t-il déclaré.

Toujours dans le but de mettre fin à l’insécurité alimentaire qui frappe plusieurs provinces du pays, Félix Tshisekedi dit s’engager à renforcer la gouvernance du secteur agricole.

« Suivant les recommandations issues des concertations organisées ces derniers mois à la place de force du soleil mondial que les systèmes alimentaires, j’ai endossé la politique nationale de la sécurité alimentaire et nutritionnelle qui dispose déjà d’un plan d’action opérationnel et je m’engage à renforcer la gouvernance du secteur agricole. Elle sera particulièrement axée sur l’encadrement de l’agriculture familiale et la promotion des chaînes de valeur agricole locale diversifiée, en s’appuyant sur la recherche ainsi que des financements innovants tel que recommandé à Malabo d’un programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique », a-t-il annoncé.

Pour Félix Tshisekedi, « fort de ce qui précède et dans le but de mettre en place des stratégies conduisant à la levée des contraintes ainsi que d’asseoir l’agriculture comme la clé de la croissance économique durable et de la réduction de la pauvreté en RDC, j’ai instruit le ministre de l’agriculture d’organiser les états généraux de l’agriculture en RDC dans l’espoir d’apporter des solutions concrètes pour doter le pays d’un véritable programme agricole pour éradiquer la faim ».

Bernard MPOYI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU