vendredi, septembre 17, 2021
DRC
56,357
Personnes infectées
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
24,431
Personnes en soins
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
30,858
Personnes guéries
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
1,068
Personnes mortes
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min

l'info en continu

DDRC-S : la nomination de Tommy Tambwe compromet les chances de succès de ce programme (HRW)

- Publicité-

Dans son rapport rendu public via son site internet ce mercredi 15 septembre 2021, Human Rights Watch (HRW), a estimé que pendant des décennies, la R.D.Congo a manqué à la fois un cadre de démobilisation efficace pour désarmer les combattants rebelles et les miliciens, et les réintégrer au sein de leurs communautés, et d’un système d’assainissement qui permettrait aux autorités d’identifier et d’enquêter sur les responsables des exactions.

Depuis que le président Félix Tshisekedi a pris ses fonctions en 2019, de milliers de combattants se sont rendus ou ont manifesté leur volonté de le faire, mais n’ont pas encore été pris en charge, rapporte la même source.

- Publicité-

En conséquence, précise HRW, ceux qui ont déposé les armes ont souvent fini par regagner leurs groupes armés, et les autorités ont eu du mal à persuader les autres de se rendre.

Plus de 100 groupes armés continuent d’opérer dans l’Est de la RDC, révèle Human Rights Watch.

En juillet, l’administration Tshisekedi a lancé un nouveau programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S).

Cependant, de nombreux activistes congolais ont publiquement fait part de leurs inquiétudes au sujet du Coordinateur de ce programme, en la personne de Tommy Tambwe, un ancien cadre de grands groupes rebelles soutenus par le Rwanda et responsable d’innombrables exactions au cours de 25 dernières années.

Sur ce, Human Rights Watch dénonce à son tour la nomination de Tommy Tambwe comme Coordinateur du programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation. Pour cette organisation des droits de l’homme, cette nomination compromet sérieusement les chances de succès de programme DDRC-S.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU