jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min

l'info en continu

Lualaba : l’Assemblée provinciale va examiner en plénière le rapport de l’IGF sur la gestion de la province

- Publicité-

Après avoir déclaré recevable le projet d’édit rectificatif du budget exercice 2021, dont le processus d’adoption est en cours, l’Assemblée provinciale du Lualaba va se pencher sur d’autres matières inscrites à l’agenda de la session extraordinaire. Dans la foulée, le point relatif au contrôle parlementaire sera traité. Il s’agit de la mise en œuvre de la responsabilité du gouvernement provincial du Lualaba consécutive aux observations définitives de l’Inspection Générale des Finances (IGF) du 28 mai 2021.

D’après le Député Gaston Mushid Mutond, Rapporteur de l’organe délibérant du Lualaba : « l’Assemblée Provinciale va examiner en plénière le rapport de l’IGF ». A l’en croire, la représentation provinciale va se livrer à cet exercice à titre « informatif ».

- Publicité-

« Les gens ont beaucoup spéculé sur le contrôle de l’IGF au Lualaba. Le rapport a déjà été transmis au bureau de l’Assemblée Provinciale. Il ne reste plus qu’à le mettre à la connaissance de tous les élus du peuple pour information », a déclaré Gaston Mushid.

Et de préciser : « nous avons même suivi sur la voie des ondes qu’au Lualaba bayibi mbongo [on a volé l’argent, ndlr]. Et nous nous devons répondre à nos électeurs, ce qu’il en est. C’est pour cela l’Assemblée Provinciale a mis à l’ordre du jour de cette session extraordinaire, le rapport du contrôle de l’IGF. »

L’exploitation du rapport de l’IGF, n’a rien avoir avec un quelconque règlement de compte, fait observer Gaston Mushid. « Certes l’Assemblée provinciale qui a élu le Gouverneur et son Vice, a également le pouvoir de les démettre. Mais, à l’heure actuelle, je ne peux pas faire un commentaire de la suite à y réserver. L’Assemblée plénière qui est souveraine décidera de ce dossier après analyse et tirer des conséquences », a-t-il souligné.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU