mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Mort de l’étudiant Malu en Inde : Christophe Lutundula rassure sa famille que les responsabilités seront établies

- Publicité-

Le Premier Ministre a dépêché, dimanche 15 août, une délégation composée du Vice-Premier des affaires étrangères et de son directeur de cabinet, Paul-Gaspard Ngondankoy Nkoy-ea-Loongya, à la famille biologique de Joël Shindani, étudiant congolais décédé en Inde, pour une visite de consolation et de réconfort moral.

Christophe Lutundula a rassuré la famille biologique de l’illustre disparu que le gouvernement va s’impliquer sur le plan diplomatique pour que les responsabilités soient établies, mais aussi pour que la dépouille mortelle de Joël soit vite rapatriée au pays.

- Publicité-

« Le message, c’est celui que le chef de l’État a fait lors du Conseil des ministres, qui a été répercuté par le ministre de la Communication. D’abord, le gouvernement, le président de la République, nous sommes tous choqués par ce qui est arrivé à ce jeune homme de moins de trente ans. il est parti préparer l’avenir, prendre une formation complémentaire pour servir la République. Nous sommes choqués. Il y a une série des mesures qui ont été prises. Il est mort entre les mains de l’État Indien. Tout se fera et les responsabilités seront établies. Nous attendons le rapport des médecins », a déclaré Christophe Lutundula.

Dans la foulée, le VPM des Affaires étrangères a appelé la population au calme tout en invitant les compatriotes congolais qui n’ont rien à faire en Inde à rentrer au pays.

« Nous demandons à tous les congolais qui sont à l’extérieur et en Inde, qui n’ont rien à faire là-bas, de revenir. Nous devons travailler. C’est ici que nous construirons notre pays, pas à l’extérieur. Il faut rentrer. Ceux qui sont bloqués pour raison de Covid-19, les ordres ont été donnés par le président de la République et par le gouvernement, tout sera fait pour qu’on leur permette de rentrer au pays. Pour la famille, je parle comme africain, parce que nous sommes Africains, c’est le deuil, ce n’est pas un lieu de démonstration. Nous sommes venus voir le papa, la maman et la famille pour dire qu’en africains, nous sommes en deuil, nous faisons tout selon les règles diplomatiques et juridiques pour que le corps de l’illustre disparu soit rapatrié », a-t-il ajouté.

Et de rappeler : « tel que le Président de la République l’avait dit, qu’on ne s’attaque pas aux indiens d’ailleurs ça n’a pas de sens. Qu’on ne détruise rien, l’État est là, le président de la République est là, le premier ministre est là, moi le ministre des Affaires étrangères, on a reçu les ordres et tout se fera bien ».

Odon Lupanama Malu, le père de Joël Malu Shindani, a remercié le Président de la République, le Premier Ministre, ainsi que tout son gouvernement pour sa volonté manifeste de les accompagner dans cette dure épreuve.

Pour rappel, l’étudiant congolais Joël Malu Shindani est décédé dans une cellule de police à Bangalore en Inde le 1er août de cette année. Son décès a suscité une indignation en RDC et particulièrement à Kinshasa, où des manifestations de colère contre la communauté Indo-pakistanaise ont été organisées la semaine dernière.

Selon les forces de sécurité indiennes, ce jeune homme de 27 ans avait été arrêté pour possession présumée de drogue.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU