PUBLICITÉ

Beni : le bilan de violences des ADF à Mwenda s’alourdit

Le bilan de l’attaque perpétrées la matinée de samedi 14 août 2021, par les rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) au village Kikingi, situé dans le secteur de Rwenzori en territoire de Beni (Nord-Kivu), s’est alourdi.

D’après M. Muvunga, Chef de Mwenda, un village voisin, au-moins 14 personnes ont été tuées au cours de cette incursion. Il révèle que 10 civils ont été sauvagement tués par ces rebelles et 4 ADF neutralisés.

Cependant, la société civile précise que n’eut été l’intervention rapide de l’armée, le bilan serait lourd. Elle félicite l’armée pour sa prouesse qui a permis d’épargner la grande partie de la population de danger et neutraliser 4 ADF.

« Les ADF ont attaqué le village Kikingi la matinée de ce samedi et s’en est suivi des violents affrontements entre les FARDC et ces rebelles. Selon nos sources sur place, 4 rebelles ADF ont été tués par les FARDC, 3 militaires blessés et deux armes à feu ont été récupérées par les éléments FARDC », a indiqué Ricardo Rupande, Président de la société civile du secteur de Rwenzori.

Suite à cette situation, les habitants se déplacent vers les régions supposées sécurisées mais l’armée contrôle la situation.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU