lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Pollution à Kwilu et Kasaï : le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour garantir la santé et le bien-être de sa population (Ève Bazaiba)

- Publicité-

Face à la situation écologique catastrophique que traversent les populations des provinces du Kasai et Kwilu laquelle situation constitue un danger pour les écosystèmes du pays, la vice-primature, ministère de l’environnement et développement durable dit suivre « de près la menace » et que « tout est mis en œuvre pour garantir la santé et le bien-être de la population. »

- Publicité-

Dans un communiqué officiel relatif à cette catastrophe daté du 09 août dernier, la patronne de l’environnement en RDC, Ève Bazaiba souligne qu’il se vit depuis plus d’une semaine « une menace grandissante » pour les populations vivant le long de la rivière Kasaï. Cette même menace est décriée à Tshikapa, à llebo et
aujourd’hui au Kwilu, et la décoloration progressive des eaux de cet important
affluent du fleuve Congo est à la porte de la ville de Kinshasa, par transfert des flux.

Selon la vice-primature, ministère de l’environnement et développement durable, une usine de droit angolais d’exploitation de diamant serait à la base de la situation.
« Cette décoloration serait causée par un déversement de substances toxiques
qu’a causé une usine de droit angolais spécialisée dans l’exploitation industrielle du diamant dans la province de Lunda Norte, en Angola. » peut-on lire dans le communiqué officiel.

Cependant, au
nombre des afftuents des cours d’eau pollués figurent, selon le ministère de tutelle, les rivières Fimi et Kwilu
dans le grand Bandundu, et Sankuru dans le Kasaï.

« La délégation du Ministère dépêchée sur place renseigne de la létalité d’un nombre important des
poissons et autres espèces animates vivant dans les eaux contaminées. » informe le communiqué signé par Ève Bazaiba Masudi.

« Ainsi, le Ministère de l’Environnement et Développement Durable rassure la
population que ses experts sont à pieds d’œuvre, et procèdent à des
recherches sérieuses et approfondies pour déterminer l’origine exacte de
cette situation.
Le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour garantir la santé et le bien-être de sa population, et établir les responsabitités retatives à cette
catastrophe. » ajoute la VPM Ève Bazaiba.

Notons qu’eu égard à cette situation écologique catastrophique, le gouverneur du Kasaï a souligné, mercredi 11 août 2021, que les dégâts sont énormes aussi bien en Angola qu’en RDC. « Ceci m’a conduit à prendre contact avec mon collègue Ernesto Mwangala de Lunda-Nord en Angola avec qui nous avons échangé sur cette situation et nous avons relevé qu’il y a eu effectivement un accident dans le fonctionnement d’une entreprise dont le nom est bien connu, ceci a donné comme conséquence la pollution de la rivière et la menace des animaux aquatiques”, a déclaré le Gouverneur Dieudonné Pieme.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU