jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 14:19 14 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 14:19 14 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 14:19 14 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 14:19 14 h 19 min

l'info en continu

RDC : Patrick Muyaya a effectué une visite “surprise” au site du RENATELSAT dans la commune de Maluku

- Publicité-

Le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, a effectué une visite “surprise”, mardi 10 août, au site du Réseau national de télécommunication par satellite (RENATELSAT), dans la commune de Maluku à Kinshasa. L’objectif de cette visite, rapporte l’Agence Congolaise de Presse (ACP), était de se rendre compte de l’état actuel de ce service public sous sa tutelle.

“C’est une visite surprise ici à RENATELSAT parce que c’est une entreprise qui est sous ma tutelle. Il fallait voir à quoi ça ressemble, car c’est un site historique. Au-delà des rapports que j’ai reçus, je devais moi-même me rendre compte des réalités du terrain. J’ai été assez édifié et il y a possibilité de voir ce qu’il faut faire par rapport à ça”, a-t-il dit.

- Publicité-

D’après le constat de l’autorité de tutelle, indique l’ACP, ce site quoiqu’utile, n’est pas pleinement opérationnel. À la base, peut-on lire dans cette dépêche, les matériels sont très obsolètes, analogiques alors que nous sommes à l’ère du numérique. « Il faut donc travailler pour les rendre plus opérationnels », a souligné Patrick Muyaya.

Cette visite surprise du ministre Muyaya rentre, souligne la même source, dans le cadre de la suite de la réunion tenue avec le Comité national de migration vers la TNT (CNMTNT).

« Nous sommes dans une dynamique et il faut une meilleure compréhension des défis du secteur. Le RENATELSAT, les gens n’en parlent pas beaucoup et pourtant c’est grâce à cette entreprise publique que le pays est relié. Et quand la RTNC produit ses programmes, c’est lui qui assure la diffusion de ces programmes à l’intérieur du pays. Il va de soi que nous voyons à quoi ça ressemble pour voir dans quelle mesure nous pouvons réajuster sur le plan de la technologie et sur le plan de la connectivité de tout le pays. Avec le numérique, il faut voir si avec l’Internet, il y a moyen de faire passer les éléments par ces canaux », a expliqué Patrick Muyaya.

L’administrateur Directeur Général, Félix Richard Achinda, a saisi cette occasion pour présenter au ministre de la Communication et médias tous les besoins qui se posent dans cette entreprise publique. Il a cité notamment le problème des équipements qui doivent être renouvelés ainsi que celui des finances pour assurer la mobilité de 40 agents qui travaillent sur ce site.

Créé par l’arrêté interministériel n°009/CAB/M-CM/LMO/2015 et CAB/VPM/PTNTIC/TLL/0004/2015 portant création d’un diffuseur public, dans le cadre du nouveau paysage audiovisuel congolais adapté à la TNT, un acteur dénommé diffuseur public, le RENATELSAT a une double mission, à savoir :

• Installer, gérer et développer les réseaux des télécommunications, ainsi que toutes les applications des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

• Ensuite, assurer et élargir la couverture audiovisuelle nationale et amener le pays vers la migration numérique.

Notons que le RENATELSAT est l’opérateur qui assure dans le réseau public, la fonction essentielle de la diffusion par le spectre radio électrique et effectue le transport et la distribution des programmes par câble numérisé, par fibre optique, par satellite ou par faisceau hertzien numérique. Le diffuseur public peut, conclut ce dépêche, pour l’accomplissement de sa fonction, conclure des partenariats avec des opérateurs privés agréés par le gouvernement.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU