PUBLICITÉ

Grève à l’IFASIC : Muhindo Nzangi trouve un compromis entre les étudiants et le comité de gestion

Pragmatique et attentif aux revendications des professeurs et des étudiants, Muhindo Nzangi Butondo, Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a reçu ce vendredi 30 juillet, le comité de gestion de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC), la délégation des syndicalistes et la coordination estudiantine.

Au coeur de leurs échanges : la grève entamée par les professeurs et administratifs suite à la problématique de fixation des frais académiques.

Après avoir écouté toutes les parties, le Ministre de l’ESU a demandé au comité de gestion de fixer les frais tels que prévus dans l’instruction Académique 022. Et ce message, le Ministre le lance aussi pour les étudiants de
l’Université de Bunia où se pose le même problème. Une position qui rencontre les attentes des étudiants.

Conscient des difficultés que rencontrent les professeurs et administratifs des Universités notamment à l’IFASIC, S.E Muhindo Nzangi promet que les arrangements seront faits au niveau du budget et il s’engage avec le comité de gestion piloté le professeur Rigobert Munkeni Lapess pour essayer de trouver des voies et moyens afin de répondre positivement aux différentes revendications du syndicat de l’IFASIC.

Par la même occasion, le Ministre Muhindo Nzangi a lancé un appel au calme aux étudiants et professeurs afin de sauver l’année académique qui tend déjà vers sa fin.

Pour la délégation des Syndicalistes, les aménagements proposés par le Ministre Muhindo Nzangi au niveau l’interne pourraient permettre à l’ensemble du personnel de poursuivre le travail sans couacs et demande au Ministrede rester attentif aux revendications du personnel parce qu’ils sont légitimes. Cela permettra à ce que le travail se fait dans l’harmonie d’ici l’année Académique prochaine.

À son tour, le président des étudiants de L’IFASIC salue la promptitude avec laquelle le Ministre Muhindo Nzangi a réagi aux problèmes relatifs cette courte grève et remercie les autorités de L’IFASIC d’avoir prêté l’oreille attentive à ce petit problème lié aux frais académiques.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU