lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min

l'info en continu

Détournement des fonds COVID : L’IGF se plaint de la lenteur de la justice dans l’instruction du dossier contre les présumés détourneurs

- Publicité-

Le Chef de service de l’Inspection générale des finances ( IGF), Jules Alingete a nouveau appelé la justice congolaise à se pencher sur le dossier du présumé détournement des fonds alloués à la riposte contre la Covid-19.

Selon le Chef de service de l’IGF invité du Magazine face à face de la radio Top Congo, l’enquête de sa structure au sein du ministère de la santé publique a été faite sur demande du Président de la République Félix Tshisekedi, préoccupé par les allégations de détournement des fonds dits « Fonds Covid ».

- Publicité-

« Le Chef de l’État très préoccupé par les allégations de détournement des fonds Covid, qui avait en son temps demandé à l’Inspection générale des finances de vérifier. C’est ainsi que nous avons enquêté et établi des faits de malversations financières, de mauvaise gestion des fonds covid. Ce rapport, nous l’avons rendu public et même demandé, après transmission, à la justice d’instruire le dossier ».

Jules Alingete s’est tout de même plaint de la lenteur de la justice congolaise pour l’ouverture de l’instruction contre les gestionnaires de ces fonds dont le ministre sortant de la santé Publique, Eteni Longondo (UDPS) soupçonnés de malversations financières pour notamment, la surfacturation de soins et de services aux malades.

« Il n’est pas normal qu’on puisse poursuivre le détournement fonds de la gratuité d’une part, et de laisser celui des fonds covid. Nous demandons à la justice, au nom de l’équité, que le présumé (dossier) détournement des fonds Covid soit tiré au clair », a déclaré le chef de service de l’IGF.

Et de renchérir « une fois cela fait, nous n’avons pas faire pression à la justice. Nous ne sommes pas l’organe habilité pour suivre (mais) nous pensons que la justice finira par poursuivre les auteurs ».

Des responsables de la gestion des fonds alloués à la riposte contre la Covid-19 sont mis en accusation par l’Inspection générale des finances (IGF) à l’issue d’une enquête qui remet en cause plusieurs personnes, dont des membres du gouvernement sortant impliqués dans la chaîne de dépenses dont notamment le ministre de la santé Eteni Longondo.

Il convient de noter qu’un floue demeure dans ce dossier. Selon le Premier ministre de l’époque Ilunga Ilunkamba, plus de dix millions de dollars ont été débloqués entre mars et juin 2020 pour la riposte, mais le coordonnateur de la lutte contre la pandémie, le docteur Jean-Jacques Muyembe, assurait lui, n’avoir géré que 1,5 million de dollars.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU