PUBLICITÉ

RDC/Kinshasa : Le policier blessé lors de la fin du Ramadan au stade des Martyrs est mort

Le policier ayant été roué des coups par des fidèles musulmans suite aux heurts qui avait éclaté au Stade de Martyrs à l’occasion de la fin du ramadan, a tiré sa révérence, le jeudi 1 juillet 2021, dans la soirée.

Ce décès intervient au moment où il était hospitalisé à HJ Hospitals, situé dans la commune de Limete à Kinshasa, aux fins des soins intensifs.

« J’ai le regret de vous annoncer le décès à l’instant de notre policier victime de la barbarie des musulmans lors du ramadan. Il était aux soins intensifs à l’hôpital HJ. Que son âme repose en paix « , a indiqué le commissaire divisionnaire adjoint, le Général Sylvano Kasongo dans un message qu’il a posté dans un forum axé sur les questions sécuritaires.

Signalons par ailleurs que ces violents heurts remontent au 13 mai dernier, à son origine, lors d’une dispute entre fidèles musulmans au sujet de qui devraient prendre la direction du culte à cette cérémonie de clôture du Ramadan. Les éléments de la Police, tentant alors de calmer les ardeurs se sont retrouvés comme cible des deux camps.

La justice s’étant saisi du dossier a condamné 30 personne à mort à cause de leur participation aux violences contre la Police à l’issue d’un procès. Les charges retenues contre ces personnes étaient notamment : rébellion, coups et blessures volontaires, tentatives de meurtre pour certains des condamnés ainsi que association de malfaiteurs.

Christian Kamba

- Publicité -

EN CONTINU