mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 11:30 11 h 30 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 11:30 11 h 30 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 11:30 11 h 30 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 11:30 11 h 30 min

l'info en continu

RDC : Félix Tshisekedi annonce une croissance de réserves de 879,5 millions USD fin décembre 2018 à 1,2 milliards USD fin juin 2021

- Publicité-

Le Chef de l’État Congolais, Félix Tshisekedi, a déclaré le mercredi 30 juin, à l’occasion du 61ème anniversaire d’indépendance de la République Démocratique du Congo que les réserves en devises dépassent à nouveau le cap d’un milliard de dollars américains soit de 879,5 millions USD à fin décembre 2018 à 1,2 milliards USD à la fin du mois de juin 2021.

Cette amélioration des recettes, selon Félix Tshisekedi est essentiellement portée par le secteur minier.

- Publicité-

Toujours dans cette optique, le Chef de l’État Congolais a annoncé que « le pays va enregistrer une croissance économique positive de 4,9% contre 1,7% en 2020 et 4,4% une année auparavant ».

Depuis Goma (Nord-Kivu) où il séjourne dans le cadre d’une visite de réconfort aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai dernier, Félix Tshisekedi a souligné que sur le plan économique, l’environnement économique récent est marqué par une stabilité du cadre macroéconomique après une période de crise consécutive aux effets de la COVID-19.

Sur le plan monétaire, a-t-il poursuivi, il a été enregistré une forte augmentation de crédit ainsi qu’une forte accumulation des réserves de change à fin juin 2021.

Parlant des recettes, il a indiqué qu’en dépit d’un environnement économique difficile, il y a eu une forte mobilisation des recettes de 2019 à 2021. Ainsi, Félix Tshisekedi se félicite de cet effort.

Par ailleurs, Il a expliqué que ces résultats encourageants permettront, sans aucun doute, de soutenir les différentes politiques sociales mises en place par le gouvernement comme celle concernant la gratuité de l’enseignement primaire et l’accès à la couverture santé universelle.

Mais aussi ces résultats, estime-t-il, lui permettra de matérialiser sa vision de promouvoir une plus grande intégration au niveau national, à travers la construction et la réhabilitation des routes, des chemins de fer, des ports et aéroports qui, in fine, permettra l’interconnexion de différentes provinces.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU