PUBLICITÉ

Beni : les veuves des militaires décédés au front, alertent sur leurs mauvaises conditions de vie

En marge de la journée mondiale des veuves célébrée chaque 23 juin de l’année, à Beni, les ex épouses des militaires, ont saisi cette occasion pour tirer la sonnette d’alarme sur les mauvaises conditions de vie qu’elles traversent.

D’après les veuves militaires de Beini dans la province du Nord-Kivu, après la mort de leurs époux au front, elles sont abandonnées par l’état à leur triste sort.

A en croire des ex épouses des militaires qui ont recquis l’anonymat, depuis plus de 5 ans, plusieurs femmes veuves ne reçoivent pas leur salaire et cela pour des raisons qu’elles ignorent. Ainsi, elles soupçonnent certains officiers de l’armée d’être entrain de détourner cet argent.

Ces veuves qui vivent dans la communauté avec d’autres femmes ordinaires, ne surviennent plus aux besoins de leurs familles. D’où, elles poussent un cris de detresse au gouvernement congolais de pouvoir se pencher sur cette situation.

La ville de Beni a enregistré depuis 2014 plusieurs orphelins et veuves, après le lancement des opérations dans cette région. Ces derniers ne sont pas pris en charge par l’État congolais, selon leurs témoignages.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU