lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 18:28 18 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 18:28 18 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 18:28 18 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 18:28 18 h 28 min

l'info en continu

Kinshasa/aux élus provinciaux contre Godé Mpoy : « Il s’agit des députés qui ont un agenda caché » (source officielle)

- Publicité-

Neuf (9) députés provinciaux de Kinshasa constitués en délégation avec à sa tête, Magloire Kabemba, se sont rendus le vendredi 18 juin dernier au cabinet du Ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Okito, afin d’exprimer leurs désidératas sur la fermeture de leur Assemblée Provinciale annoncée par son Président, Godefroid Mpoy.

À en croire ces élus provinciaux de Kinshasa, cette décision a été prise de manière unilatérale et illégale. Ils soutiennent que la raison évoquée par Godé Mpoyi, relative à la recrudescence de la pandémie à Covid-19, n’est qu’un prétexte qui a pour seul but de protéger le Gouverneur de la Ville, Gentiny Ngobila.

- Publicité-

Contactée par POLITICO.CD ce dimanche 20 juin, une source proche au bureau de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK), qui a requis l’anonymat, n’est pas du tout du même avis que ces députés provinciaux de l’Union sacrée. Tout d’abord, elle insiste que la décision n’a pas été faite de manière unilatérale ou illégale mais que cette conclusion ressort de la réunion de la conférence des présidents tenue le vendredi 11 juin dernier.

« Il s’agit des députés qui ont un agenda caché. Ils disent une chose ici et autre chose ailleurs. La plupart d’entre eux, ont participé à la conférence des présidents et ont voté pour la suspension des plénières comme peut l’attester le PV de la réunion du 11 Juin 2021. Pour arriver à leurs fins, ils tombent sous le coup du sensationnel espérant faire le buzz à travers ces calomnies pour attirer l’attention de l’opinion et ainsi, jeter l’opprobre sur le Bureau« , a-t-elle déclaré.

Comment se peut-il, s’exclame-t-il, que la majorité de ces mêmes députés allés voir le Ministre de l’Intérieur soient « les mêmes à avoir voté et signé la décision de la conférence des présidents laquelle a accouché l’observation des mesures qu’ils décrient? »

La même source ajoute que, le Président de l’APK Godefroid Mpoy Kadima, n’a aucunement l’intention de protéger le Gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila face à la question orale avec débat lui adressée par le député Mike Mukebayi.

« Le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa n’a aucunement l’intention de protéger qui que ce soit. Il ne fait que s’assumer en tant que garant du bon fonctionnement de l’institution en s’alignant aux instructions de la hiérarchie« , a-t-elle renchérit.

Rappelons que les activités parlementaires ont été suspendues à l’Assemblée provinciale de Kinshasa suite à la résurgence de la maladie à coronavirus en RDC. A cet effet, 9 députés provinciaux membres de l’Union sacrée de la nation avaient dans une déclaration faite le 16 juin 2021, exigé la reprise immédiate des activités parlementaire.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU