mercredi, juillet 28, 2021
DRC
48,970
Personnes infectées
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
18,450
Personnes en soins
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
29,497
Personnes guéries
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
1,023
Personnes mortes
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min

l'info en continu

Arrivée de Tshisekedi en Ituri : la population dit attendre « plus d’actes que des promesses »

- Publicité-

En attente de l’arrivée prochaine de Félix Tshisekedi en Ituri, les habitants de la ville de Bunia notamment, disent attendre beaucoup du Président de la République dans cette province de plus en plus victime des incursions des groupes armés provoquant plusieurs morts des civils.

Si les uns expriment déjà leur satisfaction du fait que Félix Tshisekedi fera le suivi de l’état de siège qu’il a décrété dans la province, les autres affirment attendre « plus d’actes que des promesses » de la part du Chef de l’Etat « en mettant tout en œuvre pour l’éradication de l’insécurité » qui a pris une allure inquiétante.

- Publicité-

« S’il va venir, nous lui disons d’abord bienvenue parce que nous sommes prêts à l’accueillir pour suivre de près le dossier de l’Ituri. Vraiment nous sommes contents d’apprendre que le Président va arriver ici pour compatir avec nous les ituriens. Surtout il doit faire une évaluation de l’état de siège qui avait plutôt mission de mettre fin à l’insécurité. Nous sommes souffrants en ituri depuis cet état de siège, nos frères se font massacrer tous les jours, en tout cas le Président doit prendre des mesures qu’il faut donc nous attendons des actes et non des promesses », déclarent quelques habitants de Bunia interrogés par POLITICO.CD

La population iturienne qui attend voir l’impact de l’état de siège appelle le Président de la République à adopter plus de stratégies pour contenir les actions des groupes armés qui endeuillent la province.
Elle veut également voir les militaires FARDC engagés sur différentes lignes de front bénéficier des appuis logistiques, alimentaires et financiers pour plus de motivations à ces hommes de troupes.

Une autre catégorie de la population souhaite tout simplement au commandant suprême des FARDC, la relève de tous les officiers militaires dans les zones minières ainsi que la suppression des toutes les barrières érigées par des groupes armés locaux et quelques militaires FARDC dans plusieurs entités de la province de l’Ituri.

Signalons que les Chef de l’État congolais Félix-Antoine Tshisekedi qui séjourne dans la province du Nord-Kivu depuis le samedi dernier, a annoncé son arrivée en ituri, probablement cette semaine dans le cadre de suivi de l’état de siège décrété depuis le 06 mai de l’année en cours.

Gloire Mumbesa, depuis Djugu

- Publicité -

EN CONTINU