mercredi, juin 16, 2021
DRC
36,222
Personnes infectées
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min
DRC
7,485
Personnes en soins
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min
DRC
27,880
Personnes guéries
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min
DRC
857
Personnes mortes
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min

l'info en continu

RDC : l’ICCN Nord-Kivu annonce l’arrestation d’un trafiquant d’Ivoire, présumé auteur de 19 meurtres des agents du Parc de Virunga

- Publicité-

La Direction provinciale de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) du Nord-Kivu confirme ce jeudi 10 juin 2021 avoir mis la main sur Jackson Muhukambuto, impliqué dans le trafic d’Ivoire au Nord-Kivu. Cette arrestation est intervenue le 8 juin 2021 à Butembo après plusieurs jours d’enquêtes.

“Cette intervention prend place dans le cadre d’une longue enquête portant sur un trafic d’ivoire à l’échelle de la province du Nord-Kivu. Outre son implication dans ce trafic, Jackson Muhukambuto est aussi tenu responsable de nombreux crimes commis par des hommes armés placés sous son commandement”, peut-on lire dans le communiqué de la Direction provinciale de l’ICCN Nord-Kivu.

- Publicité-

Et de poursuivre : “au cours de quatre dernières années, leurs actions ont coûté la vie à 19 agents du Parc National de Virunga ainsi qu’à de nombreux civils et membres des forces armées”.

L’ICCN Nord-Kivu renseigne que cette arrestation s’est fait dans le calme, sans échange de coups de feu, après une filature des gardes du Parc National de Virunga.

Par ailleurs, l’ICCN Nord-Kivu affirme avoir remis entre les mains des autorités judiciaires compétentes le prévenu afin de poursuivre l’instruction des accusations qui lui sont attribuées.

En titre de rappel, Olivier Mukisya, chargé de communication du Parc National de Virunga, avait annoncé le dimanche 10 janvier 2021 qu’il y avait eu une attaque contre les gardes du Parc de Virunga qui étaient en patrouille en précisant que « les assaillants sont venus en groupe, surarmés. Ils ont attaqué une patrouille de routine et nous avons perdu six éco-gardes, un autre est blessé. Pour l’instant, nous ne pouvons rien dire sur l’identité des assaillants”.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU