PUBLICITÉ

Union Sacrée : les 85 sénateurs de l’Union Sacrée achèvent l’examen du projet de charte et laissent place aux autres forces politiques

Les sénateurs membres de l’Union Sacrée de la Nation ont examiné le projet de charte de leur coalition. C’était au cours de leur première réunion tenue, ce mardi 2 juin, à Kinshasa sous la direction du Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, que les sénateurs membres de l’Union Sacrée de la Nation ont donné leurs amendements en vue d’améliorer ce projet de charte.

« Nous avons examiné le projet de Charte de l’Union sacrée de la nation qui a été produit par un comité d’experts. Nous avons émis des amendements. Nous attendons que les autres forces politiques qui composent l’Union sacrée apportent leurs amendements pour que finalement nous ayons une mouture de Charte à soumettre à l’initiateur qui est le président Félix-Antoine Tshisekedi », a déclaré Modeste Bahati Lukwebo au sortir de la réunion.

Le Président du Sénat a, dans la même occasion, fait savoir qu’ils ont restructuré les groupes politiques de leur plateforme de sorte que les sénateurs de l’Union Sacrée soient majoritaires au sein des commissions permanentes.

« Nous avons restructuré les groupes politiques de l’Union sacrée au sein du Sénat. Depuis le changement, les groupes politiques ont bougé, les commissions permanentes aussi. Nous avons tenu à ce que les 85 sénateurs de l’Union sacrée puissent en fait constituer le socle de la majorité et au sein des groupes politiques et au sein des commissions permanentes du Sénat », a souligné Bahati Lukwebo.

Lors de la première réunion de l’Union Sacrée de la Nation tenue le lundi 3 mars à Kinshasa, le Président du Sénat avait indiqué que l’Union Sacrée comptait élaborer une charte pour assurer son bon fonctionnement.

À l’issue de la première réunion de l’Union Sacrée, un comité d’experts était chargé d’élaborer ledit projet de charte pour enfin le soumettre à l’approbation du Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi.

Rappelons que plusieurs personnalités membres de l’Union Sacrée de la Nation avaient pris part à cette première réunion de l’USN entre autres le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, Jean-Pierre Bemba, Kitenge yezu qui a rendu l’âme le 31 mai dernier et tant d’autres personnes.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU