PUBLICITÉ

Beni : Les ADF tuent 17 personnes dans le secteur de Rwenzori (bilan provisoire)

Les rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), ont signé une nouvelle incursion dans plusieurs agglomérations du secteur de Rwenzori la nuit du mardi à ce mercredi 26 mai 2021.

Selon la nouvelle société civile contactée par POLITICO.CD ce mercredi, 17 civils ont été tués au cours de cette attaque sanglante. À en croire Meleki Mulala, Président de cette structure citoyenne dans le secteur de Rwenzori, 7 personnes parmi lesquelles deux femmes, ont été tuées à Kisima-Vuthotoli, sur la route Beni-Kasindi, où ces assaillants ont fait irruption à partir de 19 heures.

D’après les témoignages recueillis, les assaillants se sont ensuite dirigés à Miratusi, où ils ont fauché la vie à 6 autres personnes.

Cette information est aussi confirmée avec beaucoup plus de précisions par l’Administrateur du territoire de Beni Donat Kibwana, qui parle lui de 15 personnes tuées.

L’Administrateur du territoire renseigne que les ADF ont contourné les positions militaires, pour exécuter à la machette, hache et armes à feu ces innocents civils.

« C’est vrai. C’était à Kisima-Vuthotolia où 13 personnes ont été tuées mais aussi à Kinyambaore où 7 civils ont été tués ce qui fait un total de 15. Je présente mes condoléances à la population, tout en réitérant l’engagement du Gouvernement national de pouvoir faire quelque chose, parcequ’il y a restauration de l’autorité de l’État qui va s’imposer partout, avec des nouveaux animateurs à la tête de nos juridictions. Vous savez les ADF connaissent très bien le milieu. Ils se faufilent parcequ’ils savent que les FARDC sont partout, ils ont contourné des positions militaires », a-t-il renchéri.

Il faut signaler que cette attaque intervient au lendemain de la nomination des nouvelles autorités Urbaines pour combattre l’insécurité. Suite à cette situation, plusieurs déplacés qui avaient déjà regagné leurs milieux se déplacent dans des régions supposées sécurisées.

Azarias de depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU