PUBLICITÉ

Éruption du volcan Nyiragongo : V. Kamerhe préconise la création rapide d’un fonds de Solidarité géré par les confessions religieuses de la place

À l’instar de plusieurs autres personnalités, le Président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, a adressé ce dimanche 23 mai un message de compassion aux populations de la ville de Goma et du territoire de Nyiragongo, frappées par l’éruption du volcan Nyiragongo.

« J’ai suivi avec consternation, la panique, les horreurs et le désarroi vécus par les populations de la ville de Goma et du territoire de Nyiragongo, à la suite de l’éruption du volcan Nyiragongo en début de la soirée de ce samedi 22 Mai, celui-là même qui avait failli effacer la ville de Goma de la carte du monde en janvier 2002 », peut-on lire dans son message.

Présentant ses condoléances, sa compassion et sa solidarité aux populations frappées, Vital Kamerhe encourage le gouvernement à adopter et appliquer, sans délai, un plan d’actions humanitaires, intégrant notamment la prise en charge des personnes sinistrées, la reconstruction de leurs habitats, l’approvisionnement en médicaments, en vivres et non vivres.

Au regard de l’ampleur des dégâts causés par cette éruption volcanique, Vital Kamerhe préconise la création rapide d’un fonds de Solidarité qui sera géré par les confessions religieuses de la place.

Dans cette optique, Vital Kamerhe va dépêcher dès l’ouverture de l’aéroport de Goma une grande délégation de l’UNC en vue de consoler les sinistrés et apporter sa contribution aux victimes.

Aussi, l’ancien directeur de cabinet du Chef de l’État invite toutes les personnes, les organisations nationales et internationales à participer à une chaine de solidarité en faveur de ces populations pour permettre aux autorités militaires, à peine installées, à la suite de l’état de siège, de parer aux urgences que requiert ce désastre humanitaire.

Entre-temps, Kamerhe invite le gouvernement à mettre à la disposition de l’organe créé pour la surveillance des activités volcaniques (OVG) des moyens matériels et financiers adéquats afin de prévenir à ce genre de catastrophe.

Pour sa part, une équipe gouvernementale est attendue ce dimanche à Goma pour appuyer les autorités locales dans la prise en charge des effets de l’éruption du volcan Nyiragongo et apporter les premières assistances à la population touchée par les effets de l’éruption.

Le bilan provisoire de l’éruption du volcan Nyiragongo fait état de 13 morts dont 9 suite au renversement d’un camion au niveau de CCLK dans le quartier Ndosho et 4 detenus qui ont tenté de s’échapper de la prison centrale de Goma dit « MUNZENZE ».

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU