PUBLICITÉ

RDC : au seul mois d’avril, la Présidence de la République a consommé 6,7 millions USD soit un dépassement de 73%

Le dépassement budgétaire de la présidence de la République Démocratique du Congo culmine les 13,4 milliards de francs congolais, soit 6,7 millions de dollars américains pour le seul mois d’avril 2021, sur les prévisions linéaires de 9,9 milliards de francs congolais (4,9 millions USD), indiquent les chiffres des états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire.

Au regard des dépenses engagées par la présidence congolaise au mois d’avril 2021, il y a lieu de noter un dépassement budgétaire de 73 %.

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a indiqué dans un communiqué publié en avril de l’année en cours que la première institution du pays a dépensé 29,2 millions de dollars rien que pour les mois de janvier et février 2021.

La présidence de la République fait toujours figure de mauvais élève en matière de gestion rationnelle des fonds publics. Une situation qui contraste avec des multiples appels du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, à la réduction du train de vie des institutions.

Dans un communiqué signé par son directeur exécutif, Puis Mbwess, l’Observatoire de la dépense publique (ODEP) note un dépassement budgétaire de 133% à la présidence de la République entre janvier et février 2021. La première institution du pays a donc dépensé 29,2 millions de dollars pendant ce laps de temps. L’ODEP note également une augmentation à 1.081 agents du personnel à charge du Trésor public au niveau du cabinet du Chef de l’Etat.

Par ailleurs, cette organisation non gouvernementale spécialisée dans la bonne gouvernance avait dénoncé une violation de la loi relative aux finances publiques (COFIP) par la Présidence de la République qui, en février dernier, avait décidé de suspendre toute la chaîne de dépenses.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

EN CONTINU