PUBLICITÉ

Soupçon de détournement : Guillaume Mandjolo, ex Ministre à la cooperation internationale, auditionné et gardé à vue

L’ancien ministre congolais de la coopération internationale est auditionné et placé en garde de vue depuis le lundi 10 mai par la Police Judiciaire du Parquet Général près la Cour de cassation pour détournement de frais de fonctionnement de plus au moins 100 000 $ dont il a eu la charge, apprend POLITICO.CD des sources exclusives.

Le lanceur d’alerte et activiste Me Georges Kapiamba parle du principe de redevabilité : « Guillaume Mandjolo, ex Ministre à la cooperation internationale, est auditionné et gardé à vue depuis hier par la Police Judiciaire du Parquet Générale près la Cour de Cassation pour “détournement des frais de fonctionnement de +- 100 000 $ dont il a eu la charge de gérer. C’est la redevabilite redevabilité », se réjouit-il.

Pépin Guillaume Mandjolo est membre de l’Union des libéraux démocrates chrétiens (ULDC), parti de Raymond Tshibanda qui est actuellement le Président du comité de crise du Front Commun pour le Congo (FCC).

Après l’élection de Félix Tshisekedi à la présidence en 2019, il rejoint le FCC, groupe de l’ancien président Joseph Kabila. Il est nommé en août 2019 ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, de l’Intégration régionale et de la Francophonie au sein du gouvernement Ilunga (premier gouvernement de la présidence Tshisekedi). Il prend ses fonctions le 9 septembre 2019, succédant ainsi à John Kwet Mwan Kwet.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU