PUBLICITÉ

PT-NTIC : le RAM maintenu malgré la suspension relative à l’activation des forfaits

L’équipe de communication du Registre des Appareils Mobiles (RAM) affirme que le RAM reste opérationnel en République Démocratique du Congo. Cette sortie médiatique est intervenue ce mardi 11 mai 2021 suite aux rumeurs concernant le RAM sur la toile.

Jeff Kaleb, un des ambassadeurs du RAM, affirme que l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPT) a par contre recommandée aux entreprises de télécommunication de suspendre temporairement le blocage d’activation des forfaits pour les utilisateurs en défaut de paiement des frais RAM.

« Le ministère des PT-NTIC, l’ARPTC et les autres autorités compétentes travaillent d’arrache-pied pour trouver un dispositif supplémentaire pouvant faciliter le paiement des frais RAM pour l’utilisateur. L’ARPTC procède à des mises à jour mensuelles sur l’infrastructure du RAM, pour que le système soit en tout temps à la pointe de la technologie », déclare-t-il.

Jeff Kaleb, renseigne que le Registre des Appareils Mobiles permet également de contrôler les entreprises de télécommunication au-delà de lutter contre les appareils contrefaits et autres.

« Le RAM permet de lutter efficacement contre les appareils
mobiles contrefaits qui ont des effets néfastes sur le plan sanitaire. Ils
posent également plusieurs problèmes en ce qui concerne la
qualité du réseau. Le RAM permet à l’État congolais d’avoir le contrôle dans le secteur des PT-NTIC, notamment en ce qui concerne la
maîtrise de nombre d’abonnés de chaque société de communication.
Parce qu’avant les sociétés de communication évoluaient en électron libre avec le système
déclaratif », poursuit-il.

L’équipe de communication du RAM appelle les utilisateurs à ne pas se laisser manipuler mais également à ne pas prêter l’oreille aux messages d’intoxication.

Il y a lieu de signaler que le paiement de la taxe RAM a été suspendu il y a quelques jours.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU