PUBLICITÉ

Kwilu : désavoué, le bureau de l’Assemblée provinciale déchu par 28 députés

Vingt-huit (28) députés provinciaux du Kwilu ont signé une déclaration de désaveu entraînant la déchéance du bureau de leur assemblée le jeudi 6 mai 2021.

Dans un document dont une copie est parvenue à POLITICO.CD ce vendredi 7 mai 2021, les signataires de cette déclaration indique que l’organe délibérant, de par son président, bloquait la procédure de convoquer une plénière en vue de la création d’une commission ad hoc chargée d’examiner des pétitions déposées à l’encontre de tous les membres du bureau en date du 28, 29 et 30 avril dernier, conformément à l’article 22 de leur règlement intérieur.

Par ailleurs, ces élus provinciaux soulignent que cette commission ad hoc devrait faire rapport à la plénière, seule instance habilitée à débattre sur ces questions.

Avant de poursuivre que : « notre bureau se vautre dans les manœuvres dilatoires tendant à bloquer la procédure ».

À en croire ces députés provinciaux du Kwilu, ce blocage se révèle par la multiplication des actions judiciaires menées par le bureau de l’assemblée provinciale contre la procédure.

Ainsi ils appuient que : « sur pieds de l’article 22 in fine du même règlement intérieur qui dispose qu’en cas de volonté manifeste du bureau de bloquer la procédure, une déclaration de désaveu du bureau signés par la majorité absolue des membres qui composent l’assemblée provinciale entraine la déchéance du bureau ».

Il sied de rappeler que les membres visés par cette déclaration sont au nombre de 5 à savoir :

  • le député Serge Makongo Kangatima, président de l’assemblée provinciale de Kwilu ;
  • le président Paulin Kayankayi Yalamuguenu, vice-président ;
  • le député Félicien Lupemba Mboma, rapporteur ;
  • le député Marie Thérèse Manesa Selego, rapporteur adjointe ;
  • le député Jean Lundenge Lumpora, questeur de l’assemblée provinciale.

Christian Kamba

- Publicité -

EN CONTINU