PUBLICITÉ

OGEFREM : Patient SAYIBA prend les commandes de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains

Le Directeur Général de l’Office de Gestion du Fret Multimodal, Patient Sayiba Tambwe a solennellement pris les commandes de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains. C’était au cours de la Cérémonie d’ouverture ce mardi à Kinshasa, par le Président Félix Tshisekedi, des travaux de la Conférence Internationale de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA), de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM) et de son comité directeur, axée sur la mise en oeuvre de la Zone Économique de Libre Échange Continental Africaine (ZLECAF).

Parmi les objectifs visés, ces assises se veulent une occasion pour les membres de l’UCCA, d’étudier les mécanismes qui vont concourir à la facilitation des trafics commerciaux, du libre échange commercial dans la zone et arrêter de stratégies pour faire fonctionner leurs institutions en cette période où la pandémie à Coronavirus a affecté plusieurs économies.

Dans sa prise de parole, le nouveau Président de l’UCCA, Patient Sayiba, a rappelé aux Conseils des Chargeurs leurs missions qui, à l’en croire, sont au centre et consistent à irriguer l’implémentation de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine. « Ils sont censés accompagner cette œuvre, tant que la quintessence de leur travail est intimement liée à l’objectif ultime poursuivi par la ZLECAF, c’est-à-dire promouvoir le commerce extérieur de nos Etats », a-t-il rappelé.

Patient Sayiba soutient que la gestion du fret constitue l’essence même des missions des Conseils des Chargeurs dans la mesure où la relation entre le Libre-échange et les conseils de chargeurs existe et c’est pour lui une évidence patente. « Il est donc évident qu’on ne peut pas évoquer le libre-échange sur le continent africain sans penser aux Conseils des Chargeurs qui sont censés être aux premières loges dans la mise en œuvre de ce processus », affirme le Président en exercice de l’UCCA.

À Patient Sayiba d’ajouter en substance : « l’objectif ultime poursuivi par les Conseils des Chargeurs, dans la gestion du fret, est de promouvoir le commerce extérieur de nos Etats, en impactant favorablement à la baisse les prix à la consommation ; bref, rendre compétitives les économies des Etats ; ce qui rencontre à bien d’égards l’objectif de la ZLECAF ».

En outre, Patient Sayiba a salué les grandes réalisations accomplies par les Conseils des Chargeurs, non seulement à leur profit mais aussi de leurs Etats respectifs et d’autres
organismes publics concernés.
L’une des grandes réalisations des Conseils des Chargeurs Africains est le développement et l’opérationnalisation de l’instrument de traçabilité de fret connu sous l’appellation de Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC) ou Fiche Electronique des Renseignements à l’Importation (FERI) en RDC.

À la fin de ces assises, quelques recommandations seront formulées afin de concourir à l’implémentation satisfaisante de la ZLECAF. Il s’agit entre-autres de :

  • La signature d’un Mémorandum d’Entente entre l’UCCA et le Secrétariat Général de la ZLECAf ;
  • L’octroi d’un statut d’observateur à l’UCCA au sein des différents Comités de la ZLECAF ;
  • L’appui à l’UCCA par le Secrétariat de la ZLECAf afin que des Conseils des Chargeurs soient créés dans tous les Etats Partie ;
  • La priorité à accorder à la question de financement des infrastructures des transports et au développement des projets intégrateurs, à l’instar du projet de construction du Port Sec de Kasumbalesa en RDC,
  • Le changement progressif du paradigme dans la configuration du commerce international de nos Etats.

Ces assises, organisées conjointement par l’OGEFREM et l’UCCA ont connu la participation de plusieurs délégations composées de 19 Etats membres de l’UCCA qui séjournent à Kinshasa pour ces travaux qui se clôturent le vendredi 24 Avril 2021.

Carmel Ndeo

- Publicité -

EN CONTINU