PUBLICITÉ

Ituri: après la traque des ADF à Mahala, 9 otages dont deux filles mineures libérés par l’armée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent la libération, mercredi 31 mars, de neuf otages dont deux filles mineures. Ces otages étaient précédemment annoncés portés disparus lors d’une incursion des rebelles ADF lundi 29 mars dans la localité de Mahala, située près du village Ndimo sur la RN4, en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

Selon le Lieutenant Jules Ngongo, Porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel de l’Ituri, cette libération est l’effet final des opérations de traque contre les éléments étrangers d’Allied Democratic Forces (ADF) dans cette partie, dernière cible de l’activisme de ces rebelles. Les opérations militaires ont été menées par les FARDC de la 312ème Bataillon, nommé « Voltigeurs » basées à Tchabi, sous le Commandement du Colonel Nganzole, dit Tipi Ziro Ziro.

« Après l’opération des poursuites contre les ADF qui avaient enlevé nos compatriotes, les 312eme bataillon Voltigeurs ont réussi à mettre pression sur ces hors-la-loi, et ils n’avaient qu’une seule alternative de libérer nos compatriotes et nous les avons récupéré. Actuellement, ils seront remis dans leurs familles », confie Jules Ngongo à POLITICO.CD, tout en insistant sur le fait que l’armée continue à mettre du bouclier robuste pour protéger la population.

Voici nommément ces neuf ex-otages libérés et identifiés par les forces armées à Tchabi:
1.Musafiri Yafasize Fabrice (16ans,sexe M),

  1. IRAGI ABRAHAM (SEX M, AGE 20ans),
    3.MUSA Paul (28ans,sexe M),
    4.Moïse Mwenzangu Roger (18ans, sexe M),
    5.Hahati Ndizihiwe (42ans,sexe M),
    6.Feza Aimerance (14ans, sexe F),
    7.Dadu Francine (12 ans, sexe F),
  2. Mutulia Maganisa (18ans, sexe M),
    9.Irakunda Butegey (23ans, sexe M).

Pour rappel, après l’arrestation d’un éclaireur des ADF dimanche dernier à Ottomabere, les forces loyalistes ont affirmé avoir neutralisé 7 autres éléments ADF. C’était le bilan d’une incursion farouchement repoussée par l’armée lundi 29 mars 2021 au même village Mahala, localité située sur la RN4, dans la chefferie de Walese-Vonkutuen, territoire d’irumu, dans l’Ituri. Cependant, 5 civils ont été massacrés par les ADF lors de cette attaque armée.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU