PUBLICITÉ

Signature à Doha des protocoles d’ententes commerciales entre Felix Tshisekedi et l’Emir du Qatar

Le Président de la République Félix Tshisekedi été reçu ce lundi 29 mars 2021, au princier palais d’Amiri Diwan par l’Émir du Qatar Cheik Tamil Ben Hamad Al Thani. Après la traditionnelle cérémonie d’honneurs militaires, le Président congolais a été invité à rejoindre le bureau privé de l’Émir pour une séance de travail, entouré chacun des experts avant d’avoir une longue entrevue en tête à tête.

Il est ensuite intervenue la signature d’un accord général de coopération économique, commerciale et technique entre la RDC et le Qatar, afin de garantir la sécurité et la protection des investissements massifs qui vont être effectués. Il s’agit, en détail, d’un accord de promotion et protection des investissements mutuels entre les deux Etats, afin d’assurer la fluidité des échanges.

Concernant les secteurs aéronautique et maritime, plusieurs accords ont été signés, notamment l’accord de coopération maritime entre les deux Etats, qui fixe le cadre de la coopération. Les investissements souhaités dans ce secteur consisteront en la modernisation et au développement d’infrastructures maritimes stratégiques tels que les Ports de Matadi, Kinshasa et Boma. Un protocole d’Entente avec la Société Congolaise des Transports et des Ports (SCTP) matérialisera ces partenariats.

Un protocole d’entente a également été signé sur la mise en place de formation et renforcement des compétences techniques en matière de supervision de la sureté et de la sécurité de l’aviation civile.

La Grande compagnie aérienne internationale Qatar Airways intègre également ce grand projet en proposant d’accompagner la RDC au travers la Régie des Voies Aériennes dans la modernisation, la construction et le financement de trois aéroports phares, notamment Ndjili à Kinshasa, Luano à Lubumbashi et Ndolo à Kinshasa pour l’aviation d’affaires.

Signalons par ailleurs que tous ces accords ont été signés côté congolais par la Ministre d’État, Ministre des Affaires étrangères et du Ministre des Transports ainsi que leurs homologues qataris, pour le compte de Doha.

BMB

- Publicité -

EN CONTINU