PUBLICITÉ

Le FCC refuse de participer au Gouvernement Sama

Dans un communiqué officiel publié ce jeudi 25 mars, le Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila annonce son refus de prendre part au Gouvernement Sama Lukonde attendu. Pour cause, le FCC dénonce ce qu’il qualifie de « déni systématique » de la Constitution. Selon cette plateforme de l’opposition, c’est ce « déni » qui a « mis à mal des institutions régulièrement et démocratiquement établies ». De ce fait, le FCC ne prendra part « ni de près ni de loin » au Gouvernement fruit des « violations » de la Constitution.

« Gardien des acquis démocratiques et d’une transition pacifique légués aux congolais de toutes les tendances, le FCC ne participera donc pas au Gouvernement du Premier Ministre Sama Lukonde, à qui il souhaite cependant, bonne chance dans l’intérêt du peuple congolais », peut-on lire dans ce communiqué signé par Raymond Tshibanda, Président du comité de crise du FCC.

La famille politique de Joseph Kabila met en garde ses membres qui se retrouveront au gouvernement en gestation. Pour le FCC, ils seront en contradiction avec les valeurs et options de leur famille.

« Ceux des membres du FCC qui, tentés par la course au partage de postes illégitimes, se retrouveront dans ce gouvernement, le seront donc en contradiction avec les valeurs et options de la famille politique FCC », conclut le communiqué.

Stéphie MUKINZI | @Stephie_MKZ

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Mon Dieu,qu’est-ce que c’est drôle ! Alors que la violation de la constitution était presque constitutionnelle,Raymond nous en parle maintenant…t’as raison monsieur

Comments are closed.

EN CONTINU