PUBLICITÉ

Ass. Nat.: Pour André Tambwe, les élus PPRD de l’USN sont des non-alignés

Après la reconfiguration de l’échiquier politique du pays survenue quelques temps après l’annonce par le Président de la République de la création de l’Union Sacrée de la Nation, l’heure est maintenant à la recomposition des groupes parlementaires au sein de la Chambre basse du Parlement congolais. Cette recomposition s’explique notamment après les nombreuses défections des députés FCC qui ont adhéré à l’Union sacrée.

Le Député national membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), André Tambwe, s’oppose déjà à la scission du groupe parlementaire PPRD. Ce groupe vient de voir naître en son sein un courant composé des transfuges et appelé PPRD-mosaïque.
« Il n’y a que le groupe PPRD qui est resté loyal au FCC avec Kabila. C’est le seul groupe légitime considéré au sein de l’Assemblée nationale. Le reste des collègues qui ont traversé de l’autre côté n’ont qu’à se considérer comme des non-alignés au sein des groupes parlementaires », a-t-il indiqué ce mercredi 24 mmars à un média local.

Le Député André Tambwe estime que le PPRD-Mosaïque relève de l’anarchie.
« C’était une anarchie qui nous rattrape aujourd’hui. Quand on leur demandait de rentrer dans la légalité, ils n’ont pas compris. Là, ils sont obligés d’embrouiller les textes parce qu’aucun député ne peut lui-même se créer un groupe parlementaire au sein de l’Assemblée nationale », estime-t-il.

BMB

- Publicité -

EN CONTINU