mercredi, avril 14, 2021
DRC
28,665
Personnes infectées
Updated on 14 April 2021 à 4:03 4 h 03 min
DRC
2,079
Personnes en soins
Updated on 14 April 2021 à 4:03 4 h 03 min
DRC
25,841
Personnes guéries
Updated on 14 April 2021 à 4:03 4 h 03 min
DRC
745
Personnes mortes
Updated on 14 April 2021 à 4:03 4 h 03 min

Assemblée Nationale : Il ne revient pas au Bureau d’Âge de juger du fondement des pétitions, selon Nzekuye

- Publicité-

Le Député National du Front Commun pour le Congo (FCC) pro-Kabila, François Nzekuye, a réagi à chaud au communiqué de mise au point du Bureau d’Âge de l’Assemblée Nationale qui fait l’objet d’une action parlementaire initiée ce mardi 12  janvier 2021, par 140 députés restés fidèles à la famille politique de Joseph Kabila.Tard dans la soirée, François Nzekuye accorde une interview à Politico.cd et contredit le Rapporteur du Bureau d’Âge.

Pendant que le Bureau d’Âge dit n’avoir pas formellement été saisi par les députés pétitionnaires, François Nzekuye s’interroge : “Il se dit non saisi des pétitions dont les traces circulent, sûrement, à travers les réseaux sociaux. Sans en être saisi, l’acte d’huissier indique, tout en faisant foi jusqu’à preuve du contraire, que ces pétitions ont été notifiées aux Membres du Bureau d’Âge par les soins de l’un de leurs préposés, en l’occurrence, un agent de l’Assemblée Nationale“.

Quid des possibilités légales de prise en charge des griefs à charge de l’actuel bureau ? “Sans en être saisi, le Bureau indique que les incriminations lui imputées sont sans fondement. Comment le sait-il ? Est-ce à eux-mêmes, Membres du Bureau incriminés de juger du bien-fondé de ces pétitions ?” s’interroge-t-il.

À en croire François Nzekuye, il revient plutôt à la plénière de statuer sur le fondement de la pétition. “L’on se souviendra que contre le Bureau Mabunda qui n’a pas manqué de bonnes raisons pour se justifier contre les incriminations portées maladroitement contre ses membres, il revenait a la plénière de statuer sur le fondement des imputations de députés motionnaires. Ainsi, il devra en être du Bureau Mboso ! “, rappelle-t-il.

BMB

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection